Les Chevaliers du Zodiaque, La Série Abrégée : Maison #7

Publié le par StateAlchemist

Titre : Le Secret de la Maison de la Balance
Date : 20 mars 2010
Durée : 9:05
Épisode(s) résumé(s) : #47, #59
 
TRANSCRIPT :
 

Plan large du Sanctuaire.
SHUN: (au loin) Chevalier du Lion ?
SEYAR: (au loin) C’est fait.
A l'entrée de la Septième Maison.
SHUN: Chevalier de la Vierge ?
SHIRYÛ: C’est fait.
SHUN: Bon ben le prochain c’est le Chevalier de la Balance…
SEYAR: (se tournant vers Shiryû) Mais Shiryû, c’est donc ton maître ! Celui qui est tout petit avec un sac à patates sur le dos !
SHIRYÛ: Ah ben depuis le temps que j’ai envie de lui mettre une tannée…!
Séquence d’intro, avec Neon Knights, de Black Sabbath.
Les Chevaliers de Bronze courent dans la Maison de la Balance.
Un énorme bloc se trouve en plein milieu de la pièce.

SEYAR: (s’arrêtant) Oh !
SHIRYÛ: (apparaissant en split-screen) "Oh" ?
SHUN: (apparaissant en split-screen) Pourquoi "Oh" ?
L'énorme bloc dont je parlais tout à l'heure se révèle être un bloc de glace, au centre duquel se trouve...
TOUS: OH ! HYÔGA ?!
SHIRYÛ: Mais comment a-t-il pu arriver ici avant nous ?!
SEYAR: Il est p'tête passé par une Warp Zone ?
SHUN: (sarcastique) Oui, et puis quelqu'un avec une Fleur de Glace l'aura laissé là...
SEYAR: C'est vrai que cette façon d'enterrer quelqu'un est très curieuse.
SHIRYÛ: Et ironique !
SHUN: (levant les yeux) Regardons les caméras de sécurité pour savoir qui a fait le coup !
Dans un coin du mur, on voit en effet une caméra de sécurité.
SEYAR: H- ! C'est plus ce que c'était, les sanctuaires antiques...!
Transition neige de télévision.
SHIRYÛ: Voyons voir...
Il lance un rembobinage des événements s'étant déroulés quelques heures plus tôt.
SHIRYÛ: Pas là-pas là-pas là-pas là-pas lààààà... (arrêtant la cassette) Ha ! On y est !
Il lance l'enregistrement.
SEYAR: Quelqu'un veut du pop-corn ?
SHIRYÛ & SHUN: Chuuuut !
SEYAR: Ben quoi, j'ai faim.
Hyôga est étendu sur le sol, après son voyage interdimensionnel de la Troisième Maison.
Il se réveille douloureusement.

HYÔGA: (pensée) Hum... Je tiens vraiment pas la vodka.
CAMUS: (dans l'ombre) Tu donnes enfin signe de vie...
HYÔGA: Oh ? Par la cravate de Tchaïkovski ! Mais vous êtes...!
CAMUS: Camus, le Chevalier du Verseau.
HYÔGA: (tout excité) Wouah, c'est un grand honneur ! Mon maître, le Seigneur Cristal, m'a souvent parlé de vous ! J'ai lu aucun de vos bouquins, mais j'adore ce que vous faites ! (il pousse un petit rire débile, puis regarde aux alentours) Dites donc, c'est grand chez vous ! J'aimerais pas payer la facture de chauffage...
CAMUS: En réalité, ceci est la Maison de la Balance. Le Vieux Maître m'a laissé un double des clés : je passe le week-end, j'arrose les plantes... D'ailleurs je dois chaque fois tabasser les Chevaliers du Scorpion et du Capricorne pour venir... 'Faut vraiment qu'on trouve un autre système.
HYÔGA: Bien d'accord avec vous.
CAMUS: Mais aujourd'hui... Je suis là pour toi, Hyôga.
Camus tend les mains, et fait briller son Cosmos.
HYÔGA: (pensée, impressionné) Ça par exemple, il fait de la télépathie avec ses doigts ! Ha, c'est vraiment le plus puissant des Chevaliers d'Or... (une image mentale de banquise lui apparaît à l'esprit) Oh, mais que vois-je ? C'est la Mer Gelée de Sibérie ! (il voit une épave englouti aux fonds des mers) Là où a coulé le bateau de ma m-
Camus lance un rayon vers le haut, ce qui détruit au passage la toiture de la Maison.
VIEUX MAÎTRE: (au loin) Mon toit !
Le rayon arrive jusqu'en Sibérie, rompt la couche de glace, continue son chemin dans l’eau glacée, et vient s'écraser sur l’épave.
HYÔGA: Queu-ah ?!
Le  navire se met à s'enfoncer inexorablement vers les abysses, suite à un glissement de terrain.
HYÔGA: (pensée, paniqué) Oh non, le bateau ! Il s'enfonce dans les profondeurs des eaux boueuses et pleines de microbes de l'Oubli ! Maman, ma p'tite maman ! Noooooooooooooon !
CAMUS: Alors ?
HYÔGA: Oh ?
CAMUS: (souriant, amical) On se sent tout de suite mieux, non ?
Hyôga tombe à genoux.
HYÔGA: (contenant sa rage) Espèce de monstre... (ne contenant plus sa rage) Elle était morte, et vous l'avez tuée !
CAMUS: Je t'en pris, garde la tête froide ! Ce n'est pas comme si j'avais crée l'iceberg qui a heurté le bateau y'a 7 ans ! (à lui-même, pensif) Quoique, j'étais où, y'a 7 ans ?
HYÔGA: Mais c'était tout ce qui me restait d'elle depuis sa mort !
Flash-back du naufrage du bateau de Maman Hyôga.
PETIT HYÔGA: (sur un canot de sauvetage) Mamaaaaaaaaan !
En arrière plan, le navire coule, accompagné de la musique du film Titanic.
[Réalisé par James Cameron.]
PETIT HYÔGA: Attendez, ma maman est restée à bord !
MARIN: C'est normal, p’tit, un capitaine doit sombrer avec son navire !
PETIT HYÔGA: Mais c'est pas elle, le capitaine !
MARIN: Ha, ben c'est pour ça qu'elle avait pas d'casquette !
MAMAN HYÔGA: (la larme à l'œil) Adieu, mon vilain petit canard.
PETIT HYÔGA: Maman, non !
7 ans plus tard, en Sibérie.
HYÔGA: (hors-champ, racontant son histoire) C'est uniquement pour la revoir que je suis devenu Chevalier ! Et champion d'apnée aussi...
On le voit nager vers sa mère, dans le bateau qui lui sert de tombeau.
HYÔGA: (d'une voix pleine de glou-glou) Maman, non !
Fin du flash-back.
HYÔGA: Contempler le corps gonflé par l'humidité de ma mère était la seule chose qui avait de l'importance à mes yeux…
CAMUS: (pensée, levant un sourcil) Et ben. Moi qui pensais que la philatélie était un hobby à la con...
HYÔGA: Maintenant je vais pouvoir arrêter de me lamenter et aller de l'avant... Et tout ça à cause de vous ! (menaçant) Raaaah ! Vous avez réveillé la bête qui est en moi !
Une nuée de cygnes métaphorique passe à l'écran en faisant des coin-coin.
HYÔGA: Bon, c'est un cygne, c'est pas très impressionnant. (re-menaçant) Mais ça m'empêchera pas de vous mettre une dégelée ! (attaquant) Aaaaaah ! Que la Poussière de Diamant soit avec moi !
D'une main, Camus stoppe son attaque.
HYÔGA: (simplement) Oh, il l'a bloqué.
CAMUS: Impressionnant, très impressionnant... Mais tu n'es pas encore un Chevalier.
Le Chevalier d'Or rend à Hyôga la monnaie de sa pièce, et l'envoie valdinguer dans une colonne.
CAMUS: Cristal t'a bien formé... Mais il ne t'a pas tout dit des techniques de Glace.
HYÔGA: (sur le sol, serrant les dents) Oh, il m'en a dit assez... (se redressant) Car c'était lui, mon maître !
CAMUS: Non. Je suis... Ton maître.
Hyôga reste bouche bée devant cette révélation plagiant totalement l'Empire contre-attaque (mais en même temps, c’était le but).
HYÔGA: (incrédule) Non. NON ! Ce n'est pas vrai... C'est impossible !
CAMUS: Lis le manga. Tu sauras que c'est vrai !
HYÔGA: Noooooooooooooooon ! Non !
Hyôga commence à pleurnicher.
CAMUS: (gêné) Allons, Hyôga, un p'tit peu de dignité !
HYÔGA: (à ses pieds, comme le suppliant) Mais je suis diiiiiiiiiiigne !
Camus lui envoie un gros coup de pied.
CAMUS: Tu es trop sentimental. Jamais tu ne pourras traverser les 12 Maisons ! Je préfère en finir moi-même...
HYÔGA: Queu-ah ?!
Camus joint les mains, formant ainsi une jarre ("Verseau", tout ça).
CAMUS: (attaquant) Par le Philtre Glacière d'Aurora !
HYÔGA: (s'éloignant dans l'infinité métaphorique de l'espace) Aaaaaaaaaah ! Le mec qui traduit le nom des attaques se drooooooooooogue...!
Hyôga chute sans fin vers une mort certaine.
C'est à ce moment qu'il se met à délirer...

HYÔGA: (pensée) Ah, je me meurs, ceci est mon chant du cygne ! Je vais rejoindre tous ceux qui me sont chers... Maman ! Seigneur Cristal ! René des Musclés ! Poussez-vous, j'arrive…!
Dans la Maison de la Balance, Camus contemple le corps inanimé de son pupille.
CAMUS: (pensée) Hyôga. Nous pensions différemment, toi et moi... Surtout toi. (les larmes lui montent aux yeux) Mais je sais que derrière les pleurs et l'amour filial... (il sanglote, et lève le bras) Il y avait aussi un connard insensible et prétentieux...!
Camus abaisse le bras, et Hyôga se retrouve emprisonné dans un cercueil de glace.
CAMUS: (pensée) Alors le moins que je puisse faire... C'est te transformer en esquimau géant pour que tu te réveilles dans le futur. Adieu, Hyôga. Et que la Poussière de Diamant soit avec toi. (il s'en va) Pour toujours...
Le silence se fait dans la Maison.
Quand tout à coup...

"FANTÔME" DE CRISTAL: (apparaissant lentement) Hyôga ! Tu vas aller dans la Maison du- (apercevant le corps de Hyôga) OH ! (disparaissant rapidement) Mauvais timing.
Transition neige de télévision.
Seyar, Shiryû et Shun sont toujours devant le cercueil de glace renfermant leur compagnon.
SHUN: Il faut le sortir de là ! Personne a une idée ?
SEYAR: Moi j'en ai une, mais il nous faudrait une immense bouteille de pastis...
SHIRYÛ: Cela me rappelle une histoire que m'a un jour raconté mon Vieux Maître... Il disait que même si tous les Chevaliers d'Or unissaient leurs étincelles magiques, rien ne pourrait ébrécher un cercueil de glace créé par Camus.
SEYAR: (déterminé) Soit. Mais rien ne pourra non plus ébrécher l'amitié unissant les Chevaliers du Zodiaque ! Car quelque soit son origine, sa nationalité ou son degré de congélation... (il s'appuie contre le bloc de glace) On n’abandonne pas un copain ! Allez, on l'emmène !
Seyar se met à pousser l'énorme masse gelée.
SEYAR: Gnnnnnn ! Gnnnnnn !
Sans résultat, bien sûr.
SEYAR: (dans l'effort) Gnnn... M'aidez pas à pousser, surtout...
SHIRYÛ: (grave) Inutile. Seul un miracle pourrait le sauver...
De la lumière jaillit d'une des dalles de la Maison !
SHUN: Miracle !
SEYAR: Miracle !
SHIRYÛ: Bon ben, miracle.
Le cheval Miracle vient faire un petit coucou, et une boîte couleur d'or se matérialise devant les 3 Chevaliers de Bronze.
SHUN: Ça alors, une Urne Sacrée !
L'Urne se met à briller.
SHIRYÛ: ATTENTION, ÇA VA EXPLOSER !
L'Urne Sacrée s'ouvre, laissant apparaître l'Armure qu'elle contenait.
SHIRYÛ: L'Armure de la Balance.
SHUN: C'est sans doute le Vieux Maître qui nous l'envoie pour sauver Cygnus !
SEYAR: (à Shiryû) Tu me rappelleras de l'inviter à bouffer quand j'aurai un déménagement...
SHIRYÛ: Cela me rappelle une histoire que m'a un jour raconté mon Vieux Maître...
SEYAR: Quoi, encore ?!
SHIRYÛ: Comme vous le savez, Athéna interdisait à ses Chevaliers d'utiliser des armes...
SHUN: (toussant) Persée...! Caméléon...!
SHIRYÛ: Car ils devaient se battre à mains nues...
SEYAR: (toussant) Cerbère...! Andromède...!
SHIRYÛ: Seul le Chevalier d'Or de la Balance avait le droit d'en porter...
SHUN: (toussant) Sagittaire...!
SHIRYÛ: Bon, ça va, on a compris, vous arrachez pas la glotte !
Pris d'une irrésistible envie, Shiryû enlève son Armure et se retrouve torse nu.
SEYAR: A quoi ça lui sert d'avoir une Armure si c'est pour l'enlever tout le temps ?
SHUN: Tais-toi, je vois rien !
SHIRYÛ: L'Armure de la Balance se compose de six paires d'armes typiques de la Grèce Antique !
S'ensuit une séquence d'animation bad-ass où Shiryû présente les armes une à une.
SHIRYÛ: (présentant le Nunchaku) Le Nunchaku ! (présentant la Lance) Le Trident ! (présentant le Nunchaku à trois branches) Le Nunchaku - encore une fois - ! (présentant l'Épée) L'Épée ! Ha-ha-ha ! (présentant le Bouclier) Le Bouclier - qui fait aussi yo-yo - ! Et la dernière mais pas des moindre, le… (présentant le Tonfa) Euuuuuuuuuuuh...?
SEYAR: (incertain) Bâton ?
SHIRYÛ: (peu convaincu) Mouais, passons... Parmi toutes ces Armes, je dois choisir celle qui libérera Hyôga de son cercueil de Glace.
Un roulement de tambour de jeu télévisé résonne.
SHUN: Moi je sais, le Trident !
SEYAR: L'écoute pas, prends le Bouclier ! Nan, le Nunchaku ! Nan-nan, le Trident ! LE TRIDENT !
SHIRYÛ: (hésitant) Hmm...
SHUN: (hors-champ) Ben alors, t'attends le dégel ?
SHIRYÛ: Ce sera l'Épée !
Le public pousse un "ooooh" de déception.
SHUN: Il va encore faire un bide...
SEYAR: C'est clair.
Shiryu lève l'Épée au-dessus de sa tête, ce qui lance la musique des Maîtres de l'Univers.
SHIRYÛ: Par le Pouvoir du Crâne Ancestral ! Haï-yaaaaah !
Shiryû donne un coup d'épée... Sans effet apparent.
SEYAR: (amusé) Et c'est un  bide.
SHUN: (amusé) Et oui !
SEYAR & SHUN: (imitant la musique-à-bide propre à leur ami Shiryû) Wah-wah-wah-waaaaaaah !
SHIRYÛ: Non, car c'est un coup d'épée de Japanimation.
Une fine trace de coupure se met à luire sur le cercueil de glace, qui se brise en milles morceaux l'instant suivant, à la grande surprise de Seyar et Shun.
SEYAR: (accourant vers Hyôga) Hyôga, mon pote ! Cramponne-toi, mon vieux ! M'oblige pas à te faire du bouche-à-bouche ! S'il te plaît !
SHIRYÛ: (après avoir examiné Hyôga) Il a un pouls.
SEYAR: Apportez du shampooing !
SHIRYÛ: (grave) Mais il est encore faible...
En effet, leur ami est encore bleuit par le froid.
[Encore réalisé par James Cameron.]
SHIRYÛ: Il faudrait que l'un de nous reste avec lui pou-
SHUN: Je m'en charge.
SHIRYÛ: (décontenancé) Toi ? Mais...
SHUN: (l'interrompant) Pas le temps de discuter ! La Flamme de la Balance est en train de s'éteindre, et l'auteur de cette Série est déjà assez à la bourre comme ça ! Alors, laissez-moi Hyôga, et filez vers la prochaine Maison !
SEYAR: Mais, ça va aller, tu es sûr ?
SHUN: Vous inquiétez pas, j'ai mon Brevet de Secouriste... Maintenant, cassez-vous.
Seyar et Shiryû se cassent, laissant Hyôga dans les bras de Shun.
SHUN: (pensée, l'air machiavélique) Enfin... Hé hé hé hé !
Sur le chemin menant à la Huitième Maison.
SEYAR: (devant l'édifice) Bon ben... Maison du Scorpion. (se tournant vers Shiryû) Quelque chose à déclarer avant d'entrer ?
SHIRYÛ: J'ai un mauvais pressentiment.
SEYAR: Je ne vois pas de quoi tu parles…
Dans la Maison de la Balance.
Shun pose Hyôga sur le sol en chantonnant
la Vie en Rose, d'ÉdithPiaf.
SHUN: (pensée, enlevant son casque) Quand il me prend dans ses bras... (caressant le visage de son camarade) Qu'il me parle tout bas... (le serrant contre lui) Je vois la vie en rose... Oh, Hyôga... Tu me fais fondre ! Laisse-moi faire de même avec mon Cosmos chargé d'amour...
"FANTÔME" D'IKKI: Hem-hem...
SHUN: (pensée, d'un ton sec) Oh, ça va, c'est pour la bonne cause ! (à Hyôga, d'un œil attendri) Ha, mon beau prince des neiges ! (se penchant vers lui) Peut-être qu'un doux baiser te réveillera...?
Dans la Maison du Scorpion.
SEYAR: T'as vu le match, hier ?
SHIRYÛ: Ben non.
Un flash de lumière rose les fait réagir.
SEYAR & SHIRYÛ: OH !
SHIRYÛ: Tu l'as senti, toi aussi ?
SEYAR: Tu parles ! On se serait cru dans une série CLAMP ! Ça, c'est signé Andromède...
SHIRYÛ: Cela me rappelle une histoire que m'a un jour raconté mon Vieux Maître...
SEYAR: (à lui-même) Putain le mec, il a été entraîné par le Père Castor.
SHIRYÛ: (racontant) Il était une fois un pauvre voyageur affamé qui avait été retrouvé par les animaux de la forêt...
SEYAR: (pire qu'un gosse de 4 ans) Elle fait peur, ton histoire !
SHIRYÛ: T'inquiète, c'est la version Disney. (reprenant son récit) Les animaux voulaient aider le pauvre homme. L'Ours Puissant lui apporta du poisson... Le Rusé Renard lui apporta du raisin... Mais le Lapin Gentil, lui, ne pouvait rien lui donner...
SEYAR: (pleurant comme une fontaine) Même pas une p'tite carotte ?
SHIRYÛ: (grave) Non. Même pas une p'tite carotte. Tu devines où je veux en venir avec mon histoire ?
SEYAR: Mon dieu, oui, c'est horrible ! Shun va tripoter le p'tit lapin de Hyôga !
Tin-tin-tiiiiiin !
SEYAR: Il faut qu'on l'arrête !
SHIRYÛ: Oui, ce dessin animé est déjà assez crypto-gay comme ça !
Ils repartent sans plus attendre vers la Maison précédente.
Mais une voix interrompt leur course...

MILO: (hors-champ, avec de l'écho) Piqués en plein délit de fuite...
SEYAR: (se retournant) Plaît-il ?
Riant sardoniquement, leur interlocuteur sort de l'ombre.
SHIRYÛ: Oh, mais tu es...!
Générique de fin.
Stinger :
Balance-toi, de Tony Parker, feat. le Vieux Maître.
Ce qui laisse Shunreï circonspecte.
VIEUX MAÎTRE: Je kiffe la vib'.

 

CREDITS MUSICAUX :

  • "Neon Knights" (Black Sabbath)
  • "My Heart Will Go On (instrumental)" (Celine Dion)
  • Extraits musicaux de l'Empire Contre-Attaque
  • Le "jingle" du cheval Miracle (La Folle Histoire du Monde)
  • Générique du dessin animé Les Maîtres de l'Univers
  • "La Vie en Rose", chanté par Shun (Édith Piaf)
  • "Balance-toi" (Tony Parker)

Toutes les autres musiques sont tirées des OST Saint Seiya.

Les Chevaliers du Zodiaque, La Série Abrégée : Maison #7
Illustration : StateAlchemist 
Encrage & couleurs : Sombreval

Publié dans Épisodes

Commenter cet article

Henriette 15/12/2015 01:37

J'ai pas compris pourquoi Cristal apparait et pour lui dire quoi ???

StateAlchemist 15/12/2015 08:31

Référence à Star Wars, où le fantôme du maître du héros lui dit d'aller voir son propre maître ; dans le cas présent, Cristal dit à Hyôga d'aller dans la Maison du Verseau, mais est interrompu =)

Noln 17/07/2015 03:02

Merci pour tout ce boulot !! J'attendais tes épisodes avec impatience. j'ai fais partager mes fous rires ( et tes épisodes) avec mes potes et déjà quelque unes des répliques sont devenues cultes!! Et si ça continuait?

Yvan-Hoé 13/03/2015 21:53

Je tiens à vous féliciter pour ce travail remarquable ! J'ai retrouvé la série de mon enfance avec plusieurs fou rire... je me doute que cela représente un boulot colossal mais j'adorerai voir de nouveau épisodes tels que la suite Poséidon ou Hadès ...
Encore merci pour tous ces clins d'œil et jeux de mots.

Harrouche 13/02/2015 09:52

Bonjour,
Je ne sais pas qui vous êtes mais vous êtes sans doute des génies. Merci pour ces moments de fou- rire intenses.

StateAlchemist 13/02/2015 16:16

Merci à toi d'avoir rigoler !
PS : Je suis tout seul à avoir fait CDZA ^_^

Rouleau 31/01/2015 21:54

"Elle était morte, et vous l'avez tué !"
Cette réplique est tellement culte xD (tiens d'ailleurs, sa mère étant une femme, on écrit "tuée")
Et très belle la réplique de la mère.

StateAlchemist 31/01/2015 22:36

J'essayerai de corriger dès que possible, merci =)

jeremy 28/12/2014 20:08

salut
je suis oblige d y aller de mon petit message tellement j ai adore le boulot :
les musiques , les jeux de mots , les references , l humour et surtout la fidelite á la serie .
un grand bravo

saori 18/10/2014 15:06

Merci pour ces moment-là de délire je suis fan <3

BloodStar64 22/06/2012 22:47

la musique quand Camus fait son monologue avant d'enfermer Hyoga dans le cercueil de glace?

Fifoo 20/07/2011 23:05


Si c'est toi qui fait toutes le voix, tu est vraiment un virtuose !

Je suis complétement fan *_* !


arcana 05/05/2011 21:28


Plaît-il ?! Seulement un commentaire ?
Cet épisode est génial pourtant ! Mon préféré ! Je suis toujours aussi tordue de rire devant !


MMoi 18/01/2011 14:32


En plus de nous amuser en paroles et en chansons, il dessine !

Bravo chevalier, tu as l'etoffe des heros ! Et merci pour le 10e episode, aussi magique que le reste...

ps: commentaire ici parce que le dessin de Dohko le vaut bien :)