Les Chevaliers du Zodiaque, La Série Abrégée : Maison #8

Publié le par StateAlchemist

Titre : Milo, Amour Amitié et Rock N' Roll
Date : 13 juin 2010
Durée : 9:32
Épisode(s) résumé(s) : #60, #61, #62
 
TRANSCRIPT :
 
Extérieur de la Maison du Scorpion.
[Maison du Scorpion]
Un rire terrifiant.
Intérieur de la Maison.
MILO: (riant terrifiquement)
SHIRYÛ: Oh, mais tu es...!
Le propriétaire du rire se dévoile à l’écran : c’est…
SHIRYÛ: Tu es Tristan des BeeHive !
MILO: Ha ha ! Et oui, c'est bien moi, je suis... Mais, de- Quoi ?!
Extrait de l'émission Fan de avec Tristan (des BeeHive), pour les moins de vingt ans qui ne peuvent pas connaître.
SEYAR: (en admiration) Oh, j'ai tous vos disques, vous êtes trop beaux !
SHIRYÛ: Je peux avoir un autographe sur mon bouclier ?
MILO: (les interrompant dans leurs délires de groupies) Mais je ne suis pas Tristan des BeeHive ! Je suis Milo du Scorpion !
SEYAR: Le groupe allemand ?
* Tiou ! *
Séquence d’intro, avec Neon Knights, de Black Sabbath.
[Ronnie James Dio, 1942-2010]
SEYAR & SHIRYÛ: (retombant lourdement) Aaaargh !
Un fin trait de lumière rouge brille sur leur plastron respectif.
SEYAR: Aaargh, des snipers !
SHIRYÛ: A couvert, vite !
MILO: D'ordinaire, je me pique d'être hospitalier… Mais comme vous êtes des rebelles, je me vois dans l'obligation de vous tuer !
SEYAR: Tout ça c'est ta faute, Shiryû : tu nous colles une réputation d'anarchistes avec tes cheveux longs et ton tatouage !
SHIRYÛ: Oh, je savais que mon look anticonformiste en dérangerait certains…!
Milo pointe du doigt nos deux héros, prêt à les achever comme il se doit.
HYÔGA: (hors-champ) C'est pas beau de montrer du doigt !
SEYAR: Plaît-il ?
SHIRYÛ: Plaît-il ?
MILO: Plaît-il ?
Accompagné de I Will Always Love You, de Whitney Houston, Hyôga entre dans la Maison, en portant le corps inanimé de Shun dans ses beaux bras musclés.
SEYAR: Hyôga, t’es pas mort ?!
SHIRYÛ: Mais on avait rompu la chaîne du froid, comment est-ce possible ?!
HYÔGA: (ému) Cela, je le dois à Shun... Au péril de sa vie, il s'est collé à moi, m'a dorloté, m'a chouchouté, m'a serré fort contre son cœur... (voulant dissiper tout doute possible) Et cela en toute amitié.
SEYAR & SHIRYÛ: (d’un ton un peu débile) Il est mort ?!
HYÔGA: Mais ne soyez pas stupides !
SEYAR: (hors-champ) Ça c’est trop tard.
HYÔGA: Jamais je ne laisserai tomber Shun ! (à lui-même) Pourtant, il pèse son poids, l'animal…
SEYAR & SHIRYÛ: (d’un ton un peu débile) Qu’est-ce que tu vas faire ?!
HYÔGA: Ben, j'avais pensé faire brûler mon Cosmos pour le ramener à la vie, mais j'ai peur d'entrer dans un cercle vicieux... Alors je vais plutôt vous le confier, pendant que j'affronterai le claviériste des BeeHive.
MILO: (hors-champ, mais en fait on le voit un peu) Je ne suis pas Tristan des BeeHive !
SEYAR & SHIRYÛ: (d’un ton un peu débile) Tu veux l'affronter ?!
HYÔGA: Attendez, on en est à la Huitième Maison, et j'ai encore battu personne ! Je veux pas me taper la honte devant les phoques en rentrant en Sibérie !
Transition vers une troupe de phoques joviaux beuglant dans la neige (tiré d‘un épisode de Bibifoc, avec la musique qui va avec).
PHOQUE #1: (sous-titré) Vous saviez que Hyôga avait encore tué aucun Chevalier d'Or ?
PHOQUE #2: (sous-titré) C'est pas un cygne, c'est une buse !
Tout les autres phoques rient de bon coeur.
Retour à la Maison du Scorpion.

SEYAR: (se relevant) Hmpf ! D'accord, on te le laisse. Mais uniquement parce que ton air de psychopathe nous fait très peur…!
HYÔGA: (avec un air de psychopathe) Hé !
MILO: M’affronter… Tsss ! Tu rêves !
A ces mots, Hyôga se glace d‘effroi.
HYÔGA: (en colère) Qu'est-ce que tu as dit ?!
SHIRYÛ: Oh mon dieu.
SEYAR: Milo vient de déclencher la plus terrible attaque du héros de shônen...!
MILO: Quoi ?
SEYAR & SHIRYÛ: Le monologue sur l'espoir et l’amitié !
MILO: (pensée) Oh non !
Land of Hope and Glory, composée par Sir Edward Elgar, renforce le côté inutilement épique et solennel de la scène.
HYÔGA: (pointant Milo du doigt infamant de la Justice) Sache que pour nous les rêves sont loin d'être impossibles, car nous nous battons pour l'espoir et l’amitié !
Tout en continuant son interminable discours préfabriqué, Hyôga emprisonne Milo dans des cercles de glace.
MILO: Ooooooh ! Je suis pris au piège, obligé d'écouter ses niaiseries idéalistes !
SEYAR: (se contentant de regarder faire son camarade) Et ben. Heureusement que Hyôga est dans notre camp !
SHIRYÛ: Oui, d’ailleurs, profitons-en pour le foutre.
A ces mots, Seyar se glace d‘effroi.
SHIRYÛ: (rapidement) Euh, le camp, j’veux dire-
SEYAR: (rassuré) Oh, bon dieu tu m’as fait peur !
[Pendant ce temps…]
Mû et Kiki sont toujours auprès de Saori, à se tourner les pouces.
Une silhouette se profile au loin, en haletant.

KIKI: Hm ?
C’est Tatsumi, le majordome/garde du corps chauve de Saori !
TATSUMI: (courant) Oh, la Princesse !
KIKI: Oh, le nazi !
TATSUMI: Oh, mon dieu, la pauvre… Naître avec une cuillère en argent dans la bouche et mourir d’une flèche d’or dans l’cœur…! (se tournant vers Mû et Kiki) Qui lui a fait ça ?! (apercevant Mû) Qui lui a…? Qui…?
Comme de bien entendu dans ce genre de scène, on entend Let's Get It On, de Marvin Gaye.
TATSUMI: (sous le charme) Qui est cette charmante jeune femme ?
MÛ: J't'emmerde.
TATSUMI: (sous le charme) Charmante, très charmante.
Des cris de charge se font entendre au loin, une troupe de gardes du Sanctuaire accourant vers eux, armés jusqu’aux dents.
MÛ: Tiens, v'là la cavalerie...
GARDE #1: Rendez-vous, vous êtes cernés !
TATSUMI: (sourire gêné) Oh, c’est parce que j’ai mal dormi, l’décalage horaire, vous savez c’que c’est ! (rire)
GARDE #2: Livrez-nous la p'tite dame, et tout se passera bien…
Plan de Mû.
GARDE #2: Nan, l’autre.
MÛ: Non mais, ça d’vient lourd, sérieux !
KIKI: J’vous avez dit d’vous laisser pousser la moustache.
TATSUMI: (menaçant les gardes avec son bâton de kendo) Si vous touchez à un seul de ses cheveux, vous aurez affaire à moi !
GARDE #1: (rigolard) Ha ! Dis plutôt que tu veux en profiter pour la peloter !
Silence gêné des autres gardes.
GARDE #1: Dans le manga, c'était très drôle-
TATSUMI: (fonçant droit sur les gardes) Aaaaaaaaaaaaaaaaah...!
KIKI: (enthousiaste) Va s'y, Tatsumi, tu vas les avoir !
TATSUMI: (prisonnier des gardes)…Aaaaaaaah, mais lâchez-moooooooi !
KIKI: (pas enthousiaste) Va s'y, Tatsumi, tu t'es fait avoir...
GARDE #1: Hin hin ! J'vais t'piler à coup de pilum !
MÛ: J'suis pas assez intime avec ton pote pour lui mater les boyaux, j‘me casse…
Il se téléporte loin de là, suivi de près par Kiki.
GARDE #1: (projetant sa lance) Et yaaaaaaaaah !
Un Chevalier apparaît alors et intercepte la lance d’une main de fer ! Ou plutôt de bronze, car voici qu‘arrive…
JABU: Si vous touchez à un seul de ses cheveux, vous... (apercevant Tatsumi et sa calvitie avancée) Ouais, enfin, vous m'avez compris !
GARDE #1: Oh, mais vous êtes...!
Jabu et ses compagnons se présentent tour-à-tour.
JABU : Jabu, Chevalier de la Licorne !
NACHI: Nachi, Chevalier du Loup !
GEKI: Geki, le Chevalier de l'Ours !
ICHI: Ichi, Chevalier du Serpent de Mer !
BAN: Quant à moi, je sui-
JABU: Ouais, et on va vous péter vos mouilles !
TOUS: (attaquant) Yaaaaaah !
Le générique de la série télévisée Batman des années 60 se joint à leur assaut contre le Mal.
JABU: Par le Galop de la Licorne !
BAM !
NACHI: Par le Hurlement Infernal !
SMACK !
BAN: Par la détente du-
KA-POW !
Sur les marches de la Maison du Bélier.
KIKI: Patron, des seconds rôles s'attaquent aux gardes ! Qu'est-ce qu'on fait-qu'est-ce qu'on fait-qu'est-ce qu'on fait !?
MÛ: Laisse-les s'entretuer, et note le nom des survivants : y'a du business à faire...
KIKI: Vous êtes démoniaque, patron.
MÛ: (assez content de lui) Ouais, je sais.
Sur le champ de bataille, les gardes sont en fuite.
GARDE #2: Ah, on n’est que des figurants, on peut rien contre eux !
JABU: (rire) Et sans une égratignure !
MÛ: (au loin) Ça peut s'arranger…
TATSUMI: (les engueulant) Ah ben vous revoilà enfin ! Où est-ce que vous étiez passés, depuis une cinquantaine d’épisodes ?!
GEKI: Bah, tu connais le métier, on a cachetonné à gauche à droite.
NACHI: Ouais, des rôles alimentaires, au théâtre, dans des téléfilms...
ICHI: On a même été doubleurs !
ERIC LEGRAND: (rectifiant cette erreur grossière) "Comédien de doublage" !
BAN: Pour ma part, j'ai-
JABU: (d’un ton motivé) Mais on a renouvelé nos contrats ! Alors on restera ici à rien faire sans fléchir, pendant que Seyar et les autres font tout le boulot !
TOUS: OUAIS !
Dans les escaliers du Sanctuaire (allez savoir lesquels).
SEYAR: (essoufflé) Ben si on était resté, on serait pas parti… (à Shiryû) Tu crois que Hyôga en a fini avec son monologue de shônen ?
SHIRYÛ: Penses-tu ! Il doit encore être en train de dire qu'il va suivre son nindô et devenir Roi des Pirates ! Ha ! Laisse-moi te dire que j'aimerais pas être à la place de Milo...
SEYAR, (essoufflé) Ouais, ben on voit bien que c'est pas toi qui porte Shun...!
Transition éclair vers la Maison du Scorpion, où Hyôga continue de distiller son flot de banalités héroïques, tandis que Milo reste bloqué par les anneaux de glaces.
HYÔGA: ...Et je ne quitterai pas la voie que je me suis fixé, car j’ai fait un rêve ! Le rêve qu'un jour, notre nation-
MILO: (l’interrompant, avec un sourire sournois) Bon, tu voulais en découdre avec mon aiguille ? (il brise les anneaux qui l’emprisonnaient d‘un mouvement de bras) Banco. (gardant le bras tendu) Mais sache qu'il faut au moins faire cette taille pour résister à ma piqûre !
HYÔGA: (se mettant en garde) Peuh ! Il faudra plus qu'un rappel tétanique pour me faire peur !
MILO: (enfilant son casque) Désolé si je te pique au vif... Mais tu vas changer d'avis dare-dare !
Un Cosmos rougeâtre se concentre dans la paume de sa main, et son ongle se met à pousser et à se colorer de rouge à vue d’œil.
Jingle Gemey-Maybelline.
MILO: (attaquant) Par l'Aiguille Écarlate !
Un compteur de coups indique x1.
HYÔGA: (frappé en pleine poitrine) Aaaaah ! (baissant la tête) H ?!
Il remarque une minuscule trace de piqûre.
HYÔGA: Mon armure millénaire toute neuve ! Mais qu’est-ce que...?! (une grande douleur l’assaille) Aaaaaargh ! (tremblant de douleur) Du poison ! Du poison coule dans mes veines, je ne veux pas briser ces chaînes !
MILO: L'Aiguille Écarlate inflige à l’adversaire d'atroces souffrances, pendant lesquelles il ne lui reste plus qu'à choisir entre la Capitulation et la Mort... Et le plus piquant dans tout ça, c'est qu'il faut quinze coups avant qu'elle n'agisse complètement !
La Constellation du Scorpion représentant les quinze coups suscités apparaît via Google Sky.
MILO: (d’un ton sadique) N'est-ce pas... Excitant ?
HYÔGA: (sûr de lui) Tsss ! Cette piqûre sera la dernière ! J'ai bien analysé ta technique, et chacun sait qu'une même attaque ne marche pas deux fois sur un Chevalier !
MILO: Par l'Aiguille Écarlate !
HYÔGA: Aaaah !
x2.
MILO: Par l'Aiguille Écarlate !
HYÔGA: Aaaah !
x3.
MILO: Par l'Aiguille Écarlate !
HYÔGA: Aaaaaaaah... Toïe !
x4.
MILO: (moqueur) Excuse-moi, tu disais ?
HYÔGA: (pensée) Je comprends pas, ça le fait, d'habitude...
MILO: (en garde) La Capitulation ou la Mort...  Que choisis-tu, Chevalier ?
HYÔGA: Hmpf ! Aucune solution ne me convient !
MILO: Mauvaise réponse.
Il charge son attaque.
HYÔGA: Oh oh.
MILO: (attaquant tel Ken le Survivant) Aaaaaaaah-tatatatatatatatatatatatatatatatata !
A toute vitesse (ça va vite, hein ?), Milo affole le compteur de coups, qui grimpe jusqu’à x14.
MILO: Tu ne le sais pas encore, mais tu es déjà mort.
HYÔGA: Oh ! Aaaah ! Aaaaaah ! H ! H !
Le sang de Hyôga se met à jaillir de toute part, et c’est vraiment dégueulasse.
MILO: (enlevant son casque) Il ne reste plus qu’un coup : l’Antarès ! Je ne l’ai encore jamais porté, j’espère que ça marche vraiment…
HYÔGA: (potentiellement sarcastique) Ah ben oui, ce serait dommage…
MILO: Toujours pas envie de capituler ?
HYÔGA: (déterminé) Jamais… Pas tant que j'aurais des ailes ! (se jetant sur Milo poing en avant) Vole, gracieux cyyyygne !
L’acte est courageux, mais le résultat ridicule : Hyôga dérape, rate son coup, se prend une tarte, et tombe sur les fesses.
Ho ho ho.

MILO: (moqueur) Il a du plomb dans l’aile, ton cygne !
HYÔGA: (tremblotant) Attends, laisse-moi le temps de souffler : j'ai le poumon perforé, ça devrait aller vite…!
MILO: (se préparant à asséner le coup final) Inutile, Hyôga, tu n’as plus aucune chance ! Tu aurais mieux fait de rester en Sibérie… Avec les phoques !
Comme une réminiscence de son passé sibérien, Hyôga se met à entendre des phoques se moquer de lui, comme traumatisé.
HYÔGA: (reprenant pied) NON, MILO !
MILO: (décontenancé) Mais quelle mouche le pique ?
La musique de Sir Edward Elgar revient à la charge.
Et crotte.

HYÔGA: (la vision troublée) Puisque tu n’as rien retenu de ce que j’ai dit tout à l‘heure, laisse-moi te faire une mise au point…! Jamais je n’abandonnerai mon rêve ! Car j'ai fait une promesse : celle d'aller jusqu'au bout pour sauver la nunuche qui nous attend huit étages plus bas ! Et je ne te laisserai pas me pénétrer avec ton aiguillon sans rien faire - même si c’est en toute amitié -. Car je suis un vrai Chevalier, comme les autres ! Et je sais que je te vaincrai, au nom de la Justice ! Comme les autres !
Applaudissements du public.
Hourrah.

HYÔGA: Et bien ? Que réponds-tu à cela, Chevalier du Scorpion ?
MILO: (d’une voix forte, en direction des Maisons suivantes) Hé, Camus ! Est-ce que j’peux  faire taire ton disciple une bonne fois pour toute en lui infligeant d'ignobles tortures ?
Là-haut devant sa Maison, la cape au vent, Camus, le Chevalier du Verseau semble se la jouer Chevalier Noir (non, pas ceux-là).
CAMUS: (pensée) Je suis la Vengeance. Je suis la Nuit. Je suis... Verseau !
Un éclair zèbre le ciel.
MILO: Je prends ça pour un "oui". (se tournant vers Hyôga) En garde !
HYÔGA: (faisant brûler son Cosmos) Prépare-toi, Milo ! Je vais intensifier ma cosmo-énergie au maximum !
x15.
HYÔGA: (légèrement surpris) Ho ?
Jingle de Mortal Kombat.
"Scorpion Wins !"
Hyôga se vide de son sang, et s’écroule lourdement aux pieds de Milo.
"Fatality !"
MILO: (soupir) Je vais encore me faire passer un savon par la femme de ménage… Oh, mais...!
De la glace s’est formée sur l’Armure d’Or du Scorpion, au grand étonnement de ce dernier !
MILO: Mon Armure ! Elle est gelée ! Mais alors...? (pensée) Hyôga ! Avant qu'Antarès ne le touche, il a atteint le Septième Sens, esquivé mon coup, trouvé un angle d'attaque, gelé un à un mes points vitaux, et s’est ensuite replacé devant moi pour recevoir ma piqûre et éviter de me vexer ! (à voix haute) Incroyable, les bras m'en tombent !
HYÔGA: (gémissements)
MILO: Hm ?
Rampant sur le sol, Hyôga avance tant bien que mal en direction de la sortie.
MILO: Ça alors, quel courage ! Même à bout de force, il part rejoindre ses amis au péril de sa vie !
HYÔGA: (pensée) Dois fuir... Pour survivre !
MILO: (le rattrapant) Hyôga, attends !
HYÔGA: (pensée, étonné) Oh, il m'a repéré !
MILO: Hyôga... Je suis encore debout alors que tu pisses le sang par terre… (souriant) Tu as donc gagné !
HYÔGA: (pensée, épuisé) Où est-ce qu'il veut en venir ? Et qu'est-ce qu'ils ont tous à m'prendre dans leur bras...?
Lentement, Milo lève le doigt au dessus de sa tête, comme prêt à frapper une seizième fois.
HYÔGA: (pensée, paniqué) Oh, j'ai compris, il va m'achever ! IL VA M'ACHEVER !
Milo le frappe, même que ça fait "pouic".
Hyôga pousse un cri, mais semble soulagé.
MILO: Grâce à l'art ancestral de l'acupuncture, j'ai arrêté l'hémorragie. Par contre, pour l'anémie, j'peux rien pour toi…
HYÔGA: (reconnaissant) Oh, merci, Milo ! Grâce à toi, je vais pouvoir continuer ma route, et réaliser mon rêve !
MILO: Oui... Grâce à moi, tu vas pouvoir affronter de terribles épreuves, endurer milles supplices, voir ton honneur bafoué, regarder tes amis mourir l'un après l'autre, et enfin périr toi-même dans d'horribles circonstances… (d’un ton sadique) N'est-ce pas... Excitant ?
Hyôga et lui se regarde successivement.
HYÔGA: Sadique.
MILO: (assez content de lui) Oui, je sais.
Générique de fin.
[Hyoga shot first]
Stinger: Still Loving You, de Scorpions (élu gag le plus évident du monde par un jury de professionnels).
HYÔGA: (chantant) En toute amitiéééééééééé !
En Sibérie, la troupe de phoques joviaux beuglant dans la neige.
PHOQUE #1: (sous-titré) J'le crois pas, il a réussi, finalement !
PHOQUE #2: (sous-titré) Ouais, ça fout la haine, sérieux ! 'Faudrait qu'on passe nos nerfs sur quelque chose...
JACOB: (arrivant près d’eux) Bonjour mes amis les phoques ! Vous allez bien ?
Les phoques s’arrêtent de beugler.
Et attaquent Jacob comme des bêtes enragées.

JACOB: Non, arrêtez, non, NON ! Ah ! Aaaaaah !

 

LE MONOLOGUE SUR L'ESPOIR ET L'AMITIÉ :

Il n'existe pas de version véritablement "complète" du monologue de héros de shonen de Hyôga. Néanmoins, voici ce que l'on entend en fond sonore, pendant que Seyar, Shiryû, et Milo parlent :

Sache que pour nous les rêves sont loin d'être impossible, car nous nous battons pour l'espoir et l'amitié ! Et je suis fier d'être né à la même époque que mes camarades, tout comme je suis fier de rêver, car il n'y a que les perdants, les vieillards et les insomniaques qui n'ont aucun rêve ! Nous lutterons de toutes nos forces jusqu'à ce que notre but soit atteint ; qu'il pleuve, qu'il vente, ou qu'il neige, et même si il y a du brouillard ! Et nous le ferons ensemble ! Car quoiqu'en dise le Petit Larousse, le Destin n'est pas une fatalité, et la volonté de...

Hyôga

CREDITS MUSICAUX :

  • "Neon Knights" (Black Sabbath)
  • "I Will Always Love You" (Whitney Houston)
  • Générique du dessin animé Bibifoc (version instrumentale) 
  • "Land of Hope and Glory" (Sir Edward Elgar)
  • "Let's Get It On (instrumental)" (Marvin Gaye) 
  • Générique de la série TV Batman des années 60 (remontée pour coller à l'action)
  • Jingle de la publicité Gemey-Maybelline
  • "Ai wo torimodose/You wa shock (instrumentale)" (Hokuto no Ken)
  • "Sixty Voices Rise - 2" (Immediate Music)
  • Générique du dessin animé les Aventures de Batman et Robin
  • Extraits audio du jeu vidéo Mortal Kombat
  • "Still Loving You" (Scorpions)

Toutes les autres musiques sont tirées des OST Saint Seiya.

Les Chevaliers du Zodiaque, La Série Abrégée : Maison #8
Illustration : StateAlchemist 
Encrage & couleurs : Sombreval

Publié dans Épisodes

Commenter cet article

J'adore le truc 04/12/2016 18:33

Jadooooooore le truc !!!!!!

Milô 21/07/2013 19:05

Niaa je suis fier de mon nom *brique* J'ai adoré cette épisode :D Je l'ai attendue longtemps (ou pas) J'adore comment tu as jouer avec les mots c'était magnifique. J'attend l'épisode 13 Avec
impatience!

Nat 17/07/2012 23:02

Genial !
Milo le sadique m'as fait mourir de rire, et je trouve que ce rôle lui va bien. Moi non plus je n'avais jamais remarqué de ressemblance avec Tristan, mais maintenant que tu le dis...
Un de mes épisodes préférés avec celui de shaka.

Tex Willer 29/05/2012 09:40

Je viens de découvrir CDZA c'es tout simplement mythique!! Cet épisode est le meilleur à mon gout. Les deux références à batman m'ont tué, tout comme le "je ne l’ai encore jamais porté, j’espère
que ça marche vraiment" et le "Scorpion Wins"

linoa 18/03/2011 23:34


Mon préféré!!! *en toute amitié!*
Hilarant du début à la fin!!!
Le "Mamaaan!" de Hyoga sous l'eau me fait pleurer de rire à chaque fois! XD
*N'est-ce pas...excitant?*


purplevelvet 21/02/2011 01:24


bon , en ayant revu le tout deux ou trois fois, j'avoue que c'est cet épisode là qui est mon favori (non, mais, les bee-hives quoi! l'idée vient peut-être d'ailleurs, mais elle est superbement
exploitée!), et puis le monologue tellement vrai.
Suivent en 2° position l'épisode 7: en fait, je suis LA nana qui n'a jamais pu encadrer Hyoga,même en fonction du peu d'épisodes que j'avais vu dans mes jeunes années, au motif totalement futile
que "son casque est trop chelou, ça n'a pas de bon sens,on dirait qu'il a une bouée canard sur la tête!" Donc du moment qu'on le ridiculise un peu, j'adhère et j'adore, forcément!
merci encore pour ces moments de rigolade haut de gamme ( et tellement bien ficelé que j'ai du mal à imaginer les vrais dialogues!)


hayhy 12/02/2011 17:16


Naaaan pas le monologue de héros de shonen !!!! C'est vrai qu'à chaque fois qu'un personnage principal se trouve en mauvaise posture (ou non) face à un ennemi, faut qu'il rabâche son discours niais
sur "l'amitié, l'amour et la paix" pour montrer à quel point il est déterminé. Je hais les monologues de héros de shonen !

"Hyoga, je suis encore debout alors que tu pisses le sang par terre, tu as donc gagné" Épique !!

Super vidéo , merci ^^


seb 06/02/2011 18:03


Le monologue sur l'espoir et l'amitié !! :D C'est excellent et tellement vrai si je me souviens bien de la série.


shadowamaterasu 16/01/2011 19:16


Un tout grand cru, j'aime beaucoup l'idée du Milo sadique opposé au naïf Hyoga


Misaki 07/01/2011 18:42


Tristant des Beehive!! Mon préféré dans Lucille Amour et Rock'n Roll (pourtant j'ai moins de vingt ans! xD)J'avais jamais fais gaffe qu'il se ressemblait!! x)


Bernic 19/12/2010 22:30


Le meilleur pour le moment, je m'en lasse pas ^^