Être invité au TGS 2012

Publié le par StateAlchemist

ATTENTION : ARTICLE TRÈS LONG !

Me voici donc de retour du Toulouse Game Show ! Quel week-end ! Jamais je n'aurais imaginé, quand je commençais déjà à m'amuser avec les Chevaliers du Zodiaque, il y a six ans, que cela m'amènerait à être invité dans un gros salon comme celui-ci ! J'ai pu découvrir l'organisation de ce type d'événements, assister à des tournages, naviguer dans la foule, fréquenter des personnes que je regardais derrière mon écran d'ordinateur depuis des années... Tout cela, avec les yeux du visiteur de convention lambda que je suis encore !

C'est pourquoi, plutôt qu'un classique compte-rendu d'exposition, j'ai décidé de vous narrer aussi clairement que possible comment j'en suis arrivé là, et de vous révéler l'envers du décor, afin que vous sachiez enfin comment cela se passe quand on est de l'autre côté du stand. 

Commençons donc par le commencement...

C'EST VRAI ÇA, COMMENT J'EN SUIS ARRIVÉ LÀ ? 

À la base, je suis un gros fan du Nostalgia Critic, et le Joueur du Grenier le sait. Il avait déjà essayé de faire inviter le monsieur à la Japan Expo (et moi avec), mais pour des raisons X et Y, les responsables avaient refusé l'idée. Le JdG s'est donc tourné vers la direction du Toulouse Game Show, qui elle a bien voulu tenter l'expérience et faire venir notre oncle d'Amérique à nous.

Ne me restait plus qu'à me faire inviter, Toulouse étant bien trop éloigné pour que je puisse me payer le voyage ! J'avoue que je n'y croyais pas trop, ce qui fait que je m'y suis pris assez en retard, comme j'allais bientôt le découvrir...

15/10/2012 : je contacte la direction du TGS via le formulaire de leur site Internet. En effet, je n'avais pas d'adresse e-mail particulière à disposition, alors je suis passé par les voies dites "ordinaires".

16/10/2012 : l'équipe me répond qu'il est hélas trop tard pour se proposer, le budget alloué aux guests étant déjà bien entamé...! Je vois une belle occasion disparaître sous mes yeux, mais rien de dramatique. Au passage, on me dit que je peux toujours postuler jusqu'à 3 mois à l'avance pour la convention TGS Ohanami d'avril, même si, sans le Nostalgia Critic, cela présente moins d'intérêt pour moi...

J'aurais en tout cas appris un truc : pour être invité, il ne faut pas attendre qu'on vienne vous chercher ! Un mythe s'effondre !

J'envoie un mail au JdG pour lui annoncer mon absence à la convention, et lui souhaiter bonne chance avec le NC. Il me répond qu'il va tenter un truc, vu qu'il connaît plutôt bien les organisateurs (tentative de piston à peine dissimulée).

17/10/2012 : Le JdG me donne le numéro de téléphone du "mec du TGS" (sic), qui veut me parler. J'essaye d'appeler dans la soirée, puis le lendemain, sans résultats. 

19/10/2012 : je parviens à avoir notre homme au téléphone ! Je me présente, et je bafouille quelques explications, comme quoi le Joueur du Grenier m'a donné son numéro, etc. Le monsieur me rappelle les soucis de budget, mais dit qu'il essayera de voir quel moyen de transport le mettrait le moins en faillite si je devais venir (les frais de déplacements et d'hébergements étant à la charge de la convention).

Il me rappelle plus tard dans la journée : tout est OK, je viendrai au TGS par avion ! Il me demande de lui envoyer une image d'illustration pour leur site, ainsi qu'une petite présentation. Oh maille gaude, je suis invité !

Au passage, j'essaye de négocier un moyen de diffusion du futur épisode 12 : ce n'est pas le tout de se faire offrir le voyage pour voir le NC, il faut aussi que j'apporte quelque chose, sinon c'est mesquin. Le monsieur me dit de venir avec mes vidéos sur une clé USB, qu'il verra si un créneau se libère pour diffuser ça en public, et qu'au pire, des PC seront installés sur le stand. Oh maille gaude, j'aurai un stand !

Il raccroche en m'annonçant qu'on me recontactera plus tard, pour plus de détails.

Du soir même, je reçois par mail la confirmation de ma réservation d'avion. C'était rapide !

28/10/2012 : après avoir écrit deux articles annonçant ma présence à l'exposition Saint Seiya de Lys-lez-Lannoy et au Toulouse Game Show, je poste une petite vidéo sur YouTube, pour être sûr que tout le monde soit au courant, et ne pas me retrouver tout seul sur mon stand toulousain.

9/11/2012 : j'attends toujours qu'on me recontacte. Le salon étant dans moins d'un mois, je m'inquiète un peu. 

Une association, la Team Leek, me demande si je serais tenter par une partie de Kamoulox pendant le TGS, leur stand n'étant pas situé si loin du mien. J'apprends ainsi qu'il existe déjà des plans de la conv', mais à l'usage des "professionnels", car non-définitifs. Comme je suis toujours dans le flou de mon côté, l'assoc' m'envoie gentiment leur version, où je découvre que 6 m² me seront alloués, non-loin du stand de Noob ! Bon à savoir, même si j'hésite à en informer mes abonnés, en cas de changement de dernière minute.

27/11/2012 : toujours aucun retour du TGS. À quelques jours de l'événement, j'ai peur qu'on m'ait oublié ! Certes, j'ai la réservation d'avion et les horaires de départ, mais arrivé là-bas, je ne saurais pas où aller.

Heureusement, "Chris", un des assistant coordination du salon, laisse un commentaire sur mon blog, pour me certifier qu'ils m'attendent bel et bien. Je saute sur l'occaz' pour échanger mon numéro de portable avec lui, et obtenir les infos pratiques qu'ils me manquaient, ce qu'il fait avec joie le soir-même (réactif !). 

Ainsi, je sais qu'un chauffeur m'attendra à l'aéroport Toulouse-Blagnac, et qu'un créneau serait disponible le samedi, entre 14h15 et 14h45, pour diffuser l'épisode 12 de CDZA

30/11/2012 : le jour du départ ! Je tente de faire rentrer l'essentiel de mes affaires dans ma besace, afin de ne pas avoir à perdre de temps à enregistrer et récupérer de bagages (pas con, le mec !).

Avant de rejoindre l'aéroport Lille-Lesquin, je poste un bulletin sur YouTube annonçant le créneau de diffusion de la Douzième Maison, en soulignant que rien n'est officiellement officiel. Puis, c'est l'heure d'y aller !

À partir de là, je me suis mis à prendre des notes dans un petit cahier embarqué pour l'occasion, afin de ne rien oublier de mon escapade. Je vais donc recopier bêtement ce que j'y ai écris...

VENDREDI 30 NOVEMBRE 2012

14h30 : j'arrive à l'aéroport Lille-Lesquin, pour prendre mon envol à 17h25 : j'ai bien fait d'emmener mon intégrale du Seigneur des Anneaux pour patienter (cela fait deux mois que je dois finir la première partie des Deux Tours)...! L'endroit est relativement "petit", mais ne fait pas cheap pour autant. N'ayant jamais pris l'avion, je fais le tour de l'endroit pour repérer les accès d'embarquement.

17h45 : Décollage ! C'est parti pour 1h20 de vol !

Je pensais pouvoir continuer à lire mon livre à bord (pour les petits curieux, j'étais assis en classe éco), mais le bruit constant de l'appareil m'empêche de me concentrer sur les interminables descriptions du Père Tolkien. Si j'avais su, j'aurais plutôt ramener une BD, ou mon vieux lecteur mp3...

Dommage aussi que la nuit soit déjà tombée : je ne peux pas profiter du paysage.

19h20 : atterrissage à Toulouse-Balgnac (ou plutôt "Toulouse by night") ! Je cherche en vain un type avec une petite affichette, comme dans les films. Des amoureux se retrouvent. C'est mignon.

19h30 : je fais le tour de l'aire de débarquement des passagers, sans trop m'éloigner, mais toujours pas d'affichette en vue. Un doute s'installe : depuis tout à l'heure, un mec avec un petit badge semble attendre quelqu'un... Je m'approche ; je vois écris "TGS" sur son badge ; je me sens idiot : c'était mon chauffeur, dis donc !

On se présente, et il me conduit à la voiture, de l'autre côté du parking. C'est là qu'il me dit qu'il doit aussi récupérer l'équipe... du Joueur du Grenier ! Coïncidence de malade ! Rien à faire, je retourne à l'aéroport avec lui !

19h45 : nous réceptionnons Frédéric, Sébastien, et quelques amis. Ça fait drôle ! La seule fois où j'ai pu les voir en vrai, c'était rapidement, à la Japan Expo 2011. Au début, ils me confondent avec un des accompagnateurs de l'année dernière ! Nous retournons à la voiture, on s'arrange pour que chacun trouve une place (ou pas), puis direction les hôtels ! Youhou !

20h30 : nous sommes dans les bouchons du centre-ville depuis 20 minutes. Youhou.

Pas grave, ça me permet de parler avec Fred (Seb ayant préféré prendre une navette) ! On discute boulot, je donne mon vrai prénom, il révèle ses plans de tournage avec Doug Walker (je ne spoilerai rien). Au passage, le chauffeur nous lâche une info-rumeur, comme quoi Alexandre Astier serait peut-être invité d'honneur surprise de dernière minute ! Ce serait trop fort !

20h50 : fini les bouchons, nous descendons enfin à l'hôtel du JdG (je serais pour ma part loger dans un autre). Dans le petit hall d'entrée, attendent des gens tel que Bob Lennon, Fanta, et Benzaie, venus eux aussi avec leurs ami(e)s. Ça sent déjà la réunion de vieux potes !

C'est alors qu'arrive Doug Walker (accompagné de sa femme) ! Et qu'on me présente à lui ! Et qu'il prononce mon pseudonyme mieux que quiconque ! Et que je lui sers la main ! Woh !

Je vais être honnête avec vous, ça fait bizarre une seconde, mais une fois l'effet passé, être dans la même pièce que lui ne paraît pas aussi étrange que ça. Mais c'est quand même plutôt cool ! Hiiiii !

21h : nous partons tous (une douzaine de personnes) en quête d'un restaurant sympa, qu'on trouvera une dizaine de mètres plus loin. Le serveur arrange les tables comme il peut, histoire qu'on dîne tous ensemble...

Si j'ai pas mal discuté doublage et série télé avec Sébastien, je me suis fait plus discret par la suite, ne connaissant pas vraiment les gens autour de moi (je suis le petit nouveau du lot). 

Bob, Fred, et Benzaie monopolisent Doug Walker toute la soirée, avec leurs accents anglais respectifs. Vu que je comprends l'english, mais que je suis incapable de formuler une phrase correcte, je préfère les écouter (mode spectateur activated).

23h30 : chacun paye sa part du repas, et tout le monde se quitte pour aller boire un dernier verre ou rejoindre sa chambre. Moi, je suis la girlfriend de Benzaie pour trouver mon hôtel, où on a réservé pour moi au nom de "StateAlchemist" (peu banal).

Je prends ma clé électronique, je dis bonsoir, et je monte dans ma chambre, qui est à peine plus petite que mon appartement ! 

Je prends note de tout ce qui s'est passé dans la soirée, et au dodo !

SAMEDI 1er DÉCEMBRE 2012

7h15 : je prépare mes petites affaires pour le salon (appareil photo, stylos, cahier), puis je descends prendre le petit déjeuner avec les autres clients et invités. Ça part fort : des cosplayeurs Star Wars (dont Marcus en Han Solo) sont déjà en train de se faire servir le café. Il y a de la convention dans l'air !

J'apprends qu'une navette apprêtée pour l'occasion passera nous ramasser vers 8h30-9h.

9h50 : toujours rien. La rue serait apparemment trop petite pour le bus, et il a préféré emmener les guests du premier hôtel d'abord. En attendant plus de nouvelles (et en hésitant à prendre un taxi au frais du TGS), on s'installe dans le petit salon de l'hôtel, avec ni plus ni moins que le célèbre Corbier ! Ce n'est pas le genre de phrase qu'on peut taper tous les jours...!

10h : nous partons rejoindre le bus un peu plus loin : il y avait en fait confusion sur le lieu de rendez-vous, et le chauffeur nous avait attendu là dès 8h15 !

10h15 : je reçois un appel de Chris, l'assistant coordination, pour savoir où je suis. Il faut dire que nous sommes en retard !

10h20 : nous atteignons le TGS, mais le passage est bien sûr bloqué par les voitures des visiteurs ! Nous descendons donc du bus pour continuer à pied, et constatons l'ampleur de la foule, venu attendre dans le froid hivernal pendant parfois 2h30 !

http://i.imgur.com/IJrdk.jpg

http://i.imgur.com/Qq8qS.jpg

http://i.imgur.com/26uAC.jpg

Le temps de signaler notre statut d'invités à un membre du staff (des bénévoles venus des six coins de l'Hexagone), nous rentrons dans le Parc des Expositions.

10h30 : devant le salon VIP, on me refuse l'entrée faute de badge et/ou de bracelet Guest (des bracelets rouges, que je n'ai pu me procurer avant de venir) ! Heureusement, quelques instants plus tard, je reçois l'artefact précieux qui m'ouvrira les portes du Paradis, et à peine entré dans le salon VIP, on me conduit à travers la convention, vers mon stand, où je serais pris en charge par ma "nounou".

Les "nounous" sont des bénévoles dédiés à chacun des invités durant tout le week-end, et qui les aident sur le salon, en leur apportant à boire, en réglant les problèmes techniques, ou en gérant les horaires d'apparitions. La "mienne" s'appelait Jean, et j'en profite pour le saluer, parce qu'il a été super ! Il prenait les photos pour les gens venus seuls, il s'occupait de la diffusion des vidéos, et à un moment, il a même lancé une ola ! 

10h50 : avec presque une heure de retard, je suis enfin présent à mon stand, et prêt à rencontrer les spectateurs !

Voici l'endroit. Ta-dam !

http://i.imgur.com/toTPJ.jpg
ZA WARUDOOOOOOOOO ! 
 

Certains diront que ça ne paye pas de mine, mais il faut savoir que c'est aux invités et aux associations d'apporter leurs décorations, l'orga' ne fournissant "que" tables, chaises, et PC (le JdG lui-même était venu avec sa propre banderole). N'ayant pas eu le temps de préparer d'affiches, normal que ma parcelle de TGS fasse un peu minable ; mais ça reste correct, et j'avais même une pancarte à mon nom !

http://i.imgur.com/pwHA6.jpg

OK, ça c'est la classe.

Comme prévu, j'étais installé dans le Hall 2, près d'une sortie de secours (j'ai d'ailleurs gardé mon gilet sur moi tout le week-end pour ne pas attraper froid). 

Pour que vous puissiez situer ça, je vous ai scanné le plan officiel de la convention. Cherchez le stand 251 !

http://i.imgur.com/wOLWV.jpg

http://i.imgur.com/MpGMJ.jpg

Je ne vous cache pas que je craignais que les visiteurs ne puissent pas retrouver ma table, à cause de sa position géographique, et de l'appellation "STATE ALCHEMIST" — moins parlante pour le grand public que "CHEVALIERS DU ZODIAQUE ABRÉGÉ" ou "CDZ, LA SÉRIE ABRÉGÉE". D'autant que le manque de décoration sur le stand n'aidait pas non plus à identifier ce que je faisais !

Quelle erreur ! 30 secondes à peine après avoir enlevé mon manteau, et avant même d'avoir pu montrer mon beau T-shirt éponymique... "Excusez-moi, c'est vous, StateAlchemist ?" ! Déjà des fans ? Dingue ! 

Je n'y croyais pas, et je n'y ai pas cru toute la journée ! Sans jamais former un gros attroupement, il y avait toujours une petite dizaine de visiteurs attendant chacun leur tour pour me parler, me serrer la main, et/ou avoir un autographe !

À ce sujet, mes dédicaces ne cassaient pas trois pattes à un canard : c'était surtout du style "Pour [prénom], StateAlchemist!"... Il faut me comprendre : si ça ne me dérange pas du tout de signer pour les autres, moi-même je n'ai jamais été amateur d'autographe, alors je ne savais pas ce que les gens attendaient de moi. J'avais tellement peur de décevoir les fans, je me mettais la pression tout seul ! 

En tout cas, j'ai pu signé des tas de trucs marrants : des Myth Cloth, des posters, des carnets, un ordinateur, quelques T-shirts, et même une petite culotte portée en couvre-chef (I'm dead serious) !

NdA : hélas, tout le monde n'avait pas pensé à amener de support, alors j'ai souvent dû sacrifier les pages de mon cahier de notes à la bonne cause...! Ce n'était pas un problème, bien sûr, mais j'étais ric-rac le dimanche soir, et mon dernier autographe avant de partir à dû se faire sur un flyer qui traînait sur la table depuis le matin !

Beaucoup de photos ont été prises, aussi ; ce qui est bizarre, car si on y réfléchi, je suis avant tout une voix...! Si je n'aime pas trop l'idée de faire connaître ma tête, je n'ai rien contre les photos avec les fans, même si je ne suis pas du tout photogénique, et que j'arbore toujours un sourire idiot. On faisait passer les gens derrière le stand, certains étaient costumés, c'était chouette ! 

* D'ailleurs, si vous étiez là-bas et que vous avez des clichés sympas à envoyer, je me ferai bien un album souvenir personnel, pour montrer à mes amis. *

Sinon, pour animer le stand, les onze premiers épisodes de CDZA tournaient en boucle sur le PC installé pour l'occasion. Dommage que le son n'était pas toujours bien audible à cause des animations sur la scène principale... Fort heureusement, certains spectateurs connaissaient déjà les répliques par coeur !

13h : après toute une mâtinée à dire "merci" et "de rien" aux gens venus me féliciter, je rejoins le salon VIP pour déjeuner avec les autres guests. Au menu : cassoulet toulousain dans une assiette en carton !

Faute de place aux tables, on réunit des fauteuils et/ou on mange par terre, à la bonne franquette/moquette.

J'aperçois Éric Legrand, en train de discutailler avec ses amis comédiens de la grande époque de DBZ (tel que Brigitte Lecordier ou Céline Monsarrat). J'en profite pour aller lui dire bonjour !

14h30 : chacun retourne à son stand. En chemin, je découvre les mouvements de foule engendrés par le passage du Joueur du Grenier, dignes du film Forrest Gump (quand les quidams se mettent à suivre spontanément le héros, sans savoir pourquoi) ! Je n'aimerai pas connaître ça !

Une fois la cohue franchie, j'atteins enfin ma table, pour continuer à rencontrer les fans, et répondre à leurs questions. Les interrogations revenant le plus souvent étaient "combien de temps pour réaliser un épisode ?", "vous faîtes les voix tout seul ?", et surtout "à quand l'épisode 12 ?".

Or, cela tombait bien, j'avais la réponse à cette dernière question, un nouveau créneau de diffusion s'étant libéré, à 17h45, en salle de conférence 2 ! Un horaire que j'ai essayé de faire connaître tant que possible aux gens venant sur le stand, histoire de ne pas me retrouver dans une salle vide plus tard !

Dans le courant de l'après-midi, Mea vient me dire bonjour : je savais qu'il devait venir au TGS, mais je ne savais pas si ce serait en tant que copain du JdG, ou en tant que "journaliste" ! Sans me faire prier, je cours vite fait hors du bâtiment faire une petite interview avec lui, puis je retourne tout aussi vite à l'intérieur me mettre au chaud : la réputation climatique du Sud de la France en aura pris un coup durant ces quelques jours !

17h45 : ma nounou m'emmène à mon grand rendez-vous de la journée. En entrant dans la salle de conférence, je suis surpris : il y a plein de monde ! Késako ?! J'ai fait passer l'info toute la journée au stand, mais je ne me souvenais pas avoir vu autant de personnes ! 

Je suis à la fois ravi, et plutôt nerveux ! Je monte timidement sur l'estrade, lâche quelques mots de présentation sur l'épisode 12, et c'est parti pour 13 minutes et 16 secondes de... bruits ambiants. Oui, la salle de conf' n'ayant rien d'isolée, les sons alentours viennent couvrir 2 mois de mixage précis et hardus ! Bwarf, pas grave, on entendait tout de même les dialogues !

Après la diffusion, j'ai droit à de rassurants applaudissements (tant mieux, avec le boucan d'à côté, je n'entendais personne rire), puis on commence une séance de questions/réponses. Gloups. Parler en public. 'A pas peur !

Les questions étant plus ou moins celles déjà posées sur le stand, les spectateurs commencent rapidement à demander leurs voix préférées (dont quelques-unes que je n'avais pas faites depuis longtemps). Doug Walker appelle ça "faire le juke box", mais c'était sympa et spontané, et je me suis bien débrouillé ! De plus, je peux maintenant dire que j'ai chanté du Edith Piaf sur scène, même si c'était avec la voix de Shun et "Gangnam Style" en fond sonore !

La conférence se termine par la diffusion d'un autre épisode de la série, choisi par le public ("Le Scorpion ! Le Scorpion !").

18h45 : les visiteurs quittent la salle, tandis que je reste pour prendre quelques dernières photos, et pour donner ma seconde interview du jour, cette fois avec Le Commandant (responsable du projet AMV Enfer 2), et Nemotaku (l'un des sous-titreurs français de Yu-Gi-Oh! Abridged). Cette convention ressemble décidement beaucoup à ma barre de Favoris Google Chrome !

19h : le salon commence à fermer ses portes. L'équipe du Joueur du Grenier en profite pour filmer quelques plans pour leur épisode de janvier (je ne spoilerai rien). Difficile de faire taire les badauds, et de garder tout le monde hors du champ, mais le tournage se passe plutôt bien, et Fred et Seb repartent avec de bons rushs.

Une fois ceci fait, les guests rejoignent le salon VIP. Je salue de nouveau Éric Legrand, qui a la voix bien cassée, et qui me donne au passage quelques conseils pour rendre mes autographes moins craignos.

19h45 : pendant que tout le monde attend la navette vers les hôtels, je taille le bout de gras avec Mea, je fais la connaissance de SadPanda (qui n'a de "triste" que le nom), et j'en profite pour faire signer à tous une réplique de l'almanach de Retour Vers le Futur 2 qu'un pote n'ayant pu venir m'avait confié ! 

20h20 : le bus arrive enfin ! De retour à l'hôtel "principal", on se décide à dîner tous ensemble dans un Flunch. Une idée fixe de Fred (je m'en fous, je balance le responsable...!).

21h30 : après des tours, des détours, des hésitations, et sans doute quelques membres de notre compagnie perdus en chemin, on trouve enfin le royaume des légumes à volonté et des steak hâchés...!

Une fois mon plateau pris, j'essaye de m'asseoir près du JdG, mais comme au bon vieux temps du lycée, les places sont toutes "réservées"... Tant pis, je serais assis au fond, près de Benzaie et de SadPanda !

22h30 : notre groupe est gentiment poussé vers la sortie (quelle idée aussi, de venir "fluncher" aussi tard). Toujours à pattes dans le désormais célèbre froid toulousain, on rejoint l'hôtel où seront tournés les scènes réunissant le Joueur du Grenier et le Nostalgia Critic (je ne spoilerai rien). On me proposera d'ailleurs d'apparaître quelque part dans la vidéo, mais par soucis d'anonymat, je préfère décliner (ça, plus le fait que je ne sais pas... mais je ne spoilerai rien). J'avoue regretter un petit peu, mais je suis sûr d'avoir pris une bonne décision.

23h45 : quelques courageux retournent dehors retrouver l'équipe du Visiteur du Futur dans un bar, mais la plupart (dont moi) vont se coucher. 

DIMANCHE 2 DÉCEMBRE

7h : réveil. Ahrrr, ça y est, la gorge subit le retour de flamme de la veille... J'ai bien fait d'emporter des pastilles au miel ! Aujourd'hui, je rembarque tout mon bazar avec moi : je prends l'avion dès la fermeture du salon.

8h20 : pour éviter d'avoir la même embrouille avec le bus que précédemment, nous rejoignons tous l'hôtel principal, où les autres guests sont encore en train de petit-déjeuner. SadPanda se crée un bon gros souvenir en nous faisant signer la jaquette de son jeu Halo 3 ODST !

9h : on se dirige vers la navette, qui nous conduit sans encombre (et sans retard) au TGS

9h30 : je retrouve ma nounou, j'essaye de visiter la convention le temps de rejoindre le stand, et comme le jour d'avant, à peine débarqué sur ma table, pouf, un fan : c'est reparti ! 

J'essaye d'appliquer les conseils d'Éric Legrand pour les dédicaces, à savoir personnaliser la chose en écoutant ce que disent les gens, en ajoutant des petites phrases rigolotes de la série, ou en faisant des petits dessins. Ça me met encore plus la pression ! D'autant que j'écris tellement mal, que certains petits mots en deviennent incompréhensibles... Ce n'est vraiment pas l'exercice que je préfère.

Dans l'ensemble, la journée s'est faite plus calme. Ce qui a permis à ma nounou d'aller en soutien du côté de Bob Lennon et du Joueur du Grenier (je n'imagine pas l'anarchie que ça devait être là-bas pour qu'on l'appelle en renfort). Sur le stand, c'est maintenant l'intégrale des épisodes 1 à 12 qui tourne en boucle, permettant aux visiteurs absents le samedi d'entre-apercevoir la dernière Maison entre deux chahuts du public. En fin de journée, on se contentera même de passer uniquement l'épisode des Poissons.

12h : manger ! Sur une table ! Juste à côté de Doug Walker ! Ouééééé !

Pour l'anecdote, le Visiteur du Futur est venu tout penaud lui offrir les DVD de sa série, en expliquant maladroitement qu'il y avait des sous-titres anglais dans les menus tout en français. C'était assez fendard à voir !

Une fois ma semoule ingurgitée, et les copains partis vaquer à leur occupation, j'attends un peu dans le salon VIP deux journalistes qui souhaitaient m'interviewer. Ne les voyant pas venir, je quitte l'endroit, en me disant qu'ils sauront bien où me retrouver, pour peu qu'ils aient un plan de la convention (ça ne s'est malheureusement pas fait).

13h20 : back sur le stand, où quelqu'un a laissé une surprise pour moi ! Je ne donnerai pas trop de détails, mais ça faisait chaud au coeur, et je suis content que la personne soit revenue dans l'après-midi : j'ai ainsi pu la remercier, avec une petite larme à l'oeil !

A part ça, rien de spécial à signaler cet après-midi-là ; si ce n'est que je me suis fait "free hugger" pour la première fois de ma vie par deux charmantes demoiselles ! Ce qui est drôle, c'est que ce sont elles qui sont venus à moi !

18h05 : fin de la seconde et dernière journée ! Pour être sûr de ne pas rater mon vol, on m'a programmé sur une des première navette de retour. Pressé par le temps, je salue en coup de vent Seb, Fred, et la bande, puis je sors dans la pluie toulousaine rejoindre un mini-van (avec aussi la voix française de Julia Roberts, tiens). 

18h35 : arrivée à Toulouse-Blagnac. Je récupère ma carte d'embarquement, je passe les contrôles de sécurité, et... à partir de là, je n'avais plus de pages dans mon cahier, alors je n'ai plus pris de notes...!

En tout cas, j'étais bien crevé. Content, mais crevé !

MES SOUVENIRS DU TGS : 

Petit paragraphe spécial, car, devinez quoi ? On m'a fait des cadeaux ! 

http://i.imgur.com/4hxiT.jpg

http://i.imgur.com/KiigY.jpg

"Reste à ta place, p'tit gars."

http://i.imgur.com/2HZmt.jpg

Un transfert pour T-shirt bien stylé comme j'aime ! Mais je n'ose pas trop essayer de l'utiliser...

Add' : le blog de l'auteur !

http://i.imgur.com/klOQb.jpg

Aucun rapport avec Saint Seiya, mais, hé, cadeau !

http://i.imgur.com/jbXMO.jpg

Cette statuette était accompagnée d'une lettre dont je garderai le contenu pour moi, mais qui m'a fait chaud au coeur.

 

Merci à tous/toutes pour ces excédents de bagages ! Comptez sur moi pour en prendre soin !

NdA : on m'avait aussi offert des biscuits, mais je les ai mangé.

BILAN : 

J'avais dit dans un précédent article que le Toulouse Game Show ferait office d'expérience, afin de savoir si j'étais prêt à apparaître plus souvent en public, et à faire d'autres conventions. Disons-le tout de suite, concernant le salon en lui-même, le bilan est positif.

J'ai aimé rencontrer les gens, même si je n'avais rien d'intéressant à leur dire (et que j'ai foiré mes dédicaces) ! À ma décharge, je n'ai pas le profil d'un invité de grosse convention : je ne sais pas faire le show en réagissant au quart de tour, et je suis mal à l'aise face à un public...

J'espère quand même que les visiteurs étaient contents d'être venu (moi j'étais content qu'ils viennent), et qu'ils n'étaient pas déçu par ma personnalité ou mon attitude. De même, j'espère qu'ils ne se sont pas senti pressés par la file d'attente derrière eux : n'étant pas un rouleau compresseur comme Bob Lennon et le Joueur du Grenier, j'avais le temps de discuter avec chacun, et il fallait en profiter !

Faire connaissance avec les autres vidéastes était aussi très cool, même si j'étais un peu la "pièce rapportée" d'une grande famille. Je n'avais aucune idée de qui était les 3/4 des gens (connus ou anonymes), ce qui fait que je n'ai pas trop partagé avec eux ; mais ça restait tout de même sympatoche, et si il y a bien un truc que j'aurais envie de recommencer, c'est traîner avec eux en conv' !

Concernant l'organisation du salon (hébergement, transport, nourriture), pas de soucis non plus. Je suis venu au frais de la princesse, alors je ne vais certainement pas commencer à faire mon sucré sur la bouffe ou la taille de ma chambre d'hôtel ; d'autant que c'était carrément plus que ce que j'aurais pu m'offrir si j'avais dû payer le voyage moi-même. 

J'ai bien aimé l'idée du salon VIP, où on peut retrouver ses collègues/idoles sans avoir à quitter son stand, et le concept des "nounous" était génial ! Je n'imagine pas refaire un gros salon dans d'autres conditions.

Un bémol, cependant : je n'ai pas eu l'occasion de visiter pleinement les différents halls ! C'est dommage d'être venu si loin pour une convention, et de ne pas pouvoir en profiter. Passer devant tous ces étalages sans pouvoir y jeter un réel coup d'oeil, c'était frustrant ! Grrr ! Du coup, j'ai une furieuse envie de sortir avec des potes dans une exposition quelconque, là, tout de suite...!

Passons maintenant aux aspects négatifs : l'avant et l'après salon.

Que ce soit pour Lys-lez-Lannoy ou Toulouse, j'avais à chaque fois pas mal d'angoisses les semaines précédant l'événement. Je n'arrêtais pas de penser à ça, j'avais beaucoup d'appréhensions, et pour tout dire, j'étais pressé que ça soit fini, que je puisse enfin me libérer l'esprit (type "allez, ce n'est qu'un mauvais moment à passer"). Rien à voir avec les conventions elles-mêmes ou les gens, hein. Juste, je suis quelqu'un d'anxieux, on n'y peut rien.

De plus, sur place, j'ai commencé à dévelloper une sorte de paranoïa : celle de perdre mon anonymat et ma tranquilité. Qu'importe que l'Internet soit grand, que je ne sois pas facilement identifiable sans mon T-shirt "StateAlchemist", ou quoi... L'idée même de pouvoir désormais être reconnu dans la rue, aussi absurde soit-elle, me fait "peur". D'autant que les histoires de stalkers racontées par les collègues, et les mouvements de foule dont j'ai été témoin, n'aident pas à donner envie de vivre une célébrité relative, mais bien réelle... Après la fermeture du samedi soir, Frédéric est venu vers moi me dire que j'avais de la chance de n'être qu'une voix ; et je pense qu'il a bien raison.

Je ne me sentirais pas capable d'assumer ça, même à une échelle moindre que les autres gens du webz.

C'est pourquoi je pense qu'il est préférable que mes apparitions en conventions se fasse sporadiquement. J'ai déjà été approché pour d'autres événements, mais je préfère ne pas m'engager, si c'est pour le regretter ensuite en stressant à mort 2 mois avant. Ma tranquilité d'esprit passe avant tout, j'espère que vous le comprendrez.

Je me doute que certains seraient déçus de ne peut-être jamais pouvoir me voir en vrai, mais je préfère être à l'aise chez moi, à faire mes petits trucs, plutôt que de baliser comme un malade. Et puis, vous ne manqueriez pas grand chose...!

Je ne dis pas que je ne recommencerai pas à jouer les guests, quelque part en francophonie. Mais si je dois refaire un salon, je souhaite que ça soit le moins tôt possible, de préférence avec des gens que je connaisse (invités ou organisateurs), et que j'ai quelque chose à présenter au public le moment venu : je ne voudrais pas que des spectateurs payent pour me voir, alors que je n'ai rien à leur offrir en retour (Échange Équivalent, tout ça).

L'avenir nous dira quelles opportunités se présenteront, et ce que je choisirai alors de faire !

Sur cette note douce-amère, je boucle enfin ce long article, et je vous dis "à bientôt" !

Commenter cet article

Kessy 12/02/2013 15:38

Salut StateAlchemist !
Eh bien, tu en as fait une grande aventure, ce déplacement au TGS ^_^
Bien contente que ca ce soit bien passé pour toi !

Je suis un peu attristée par le fait que tu renonces à plusieurs salons, du fait de ta peur à devenir célèbre ^_^ ce sont des choses qui arrivent, mais je te rassure, il n'y a que Fred et Bob pour
être autant reconnus (si tu veux un exemple, Dorothée à la JE 2008, pas mal de gens passaient devant son stand en ce demandant qui était "cette vieille". Ca m'a choqué T__T)
Bref, quoiqu'il en soit, ne ferme pas la porte aux petites conventions, sache que tu seras toujours le bienvenu à Lyon, les projections de ta série lors de l'Ota'Con en 2011 avaient eu un grand
succès (et on l'a fait découvrir à pas mal de gens). Bien entendu, tu es d'ores et déjà invité (si tu le souhaites) à venir en 2014 au prochain Lyon Geek Show ;)

Bonne continuation pour l'épisode 13 et tes futurs projets !
Amicalement,
Kessy

StateAlchemist 12/02/2013 21:12



D'ici 2014, j'espère avoir bouclé l'épisode et être dispo pour ce genre de chose, donc ce sera à voir, si vous prenez en charge le déplacement 



Kuro-chan 03/02/2013 16:29

Bonjour State ! Super article !! ^^

Je voulais te demander si tu comptais faire la Mangazur de cette année, c'est malheureusement la seule à laquelle je puisse venir et je meurs d'envie de te rencontrer >

StateAlchemist 03/02/2013 20:37



Hélas, pour pouvoir me consacrer à CDZA13, je vais devoir faire l'impasse sur toutes les conventions qui se présenteront à moi (au moins jusqu'à septembre) 


J'y ai réfléchi, ça m'embête de rater des occasions, mais je ne peux pas faire autrement si je veux sortir ce dernier épisode. Encore désolé ! Peut-être l'année prochaine ? 



Yotol 03/01/2013 23:05

ceux qui sont dans le sud sont généralement les plus lésé niveau convention donc pour une fois ou on peut avoir une exclu x)

Yotol 02/01/2013 22:17

Un mec (PunkyBoy) a dit : les conventions qu'on on a un stand il faut 1mois pour s'y préparé et 1 mois pour s'en remettre, Ménage toi et signe un contrat d'exclu avec le TGS que je puisse te revoir
:D

StateAlchemist 03/01/2013 09:53



Ca pourrait être intéressant en effet de faire la même conventon annuellement, histoire d'avoir toujours quelque chose d'exclusif à y présenter 


Mais ça serait peut-être injuste pour ceux qui n'habite pas au sud ^^



Hankroyd 26/12/2012 16:29

Cool, après avoir vu à quoi tu ressemblens grace à Fanta, on a aussi un appercu de ta vrai voix. Cela fait plaisir.

C'est quoi cette histoire de sketch recyclé à partir des tunnels de la maison 9 ???? On peut voir cela quelque part ?


Snif, sinon je suis décu que tu ne fasse pas de caméo dans le prochain Grenier, mais bon comme tu dis, c'est ton choix et on le respecte.

Bon noel (en retard) et bonne année (en avance).

StateAlchemist 26/12/2012 21:22



Tape "AMV ENFER 2" dans Google, tu trouveras les liens/vidéos nécessaire 



Nemotaku 22/12/2012 23:45

Salut StateAlchemist,

Je te laisse un lien vers l'interview que tu as faite avec moi et Le Commandant : http://www.badgeek.fr/LepointsurBadGeek-e2027.html

Encore merci à toi pour ça et bon courage pour la suite o/

StateAlchemist 22/12/2012 23:59



Merci, j'écouterai mon horrible accent ch'ti quand j'aurais du temps libre ^^



Rubette 15/12/2012 01:24

Bonsoir state :D

Bel article sur le TGS !;)

Je suis super contente d'avoir pu venir au TGS et te voir ! ( apres avoir fait 3h30 de queue mais ça valait vraiment le coup ). Ravie d'avoir pu te parler, meme si j'ai bafouillée par timidité XD
Et merci encore pour les photos et mes deux dédicasses !!! Puis j'ai adoré la projection de la maison 12 ( que je reregarde assez souvent en ce moment x) )

En espérant vraiment pouvoir te recroiser dans une prochaine convention, meme si c'est en tant que spectateurs libre :D !!!

Merci encore et bonne continuation !!

StateAlchemist 15/12/2012 15:50



Si ça se passe dans leSud de la France, il y a peu de chance de m'y croiser en tant que simple spectateur ^^



Hankroyd 12/12/2012 08:38

Excellent article, une belle vision de l'intérieur.

D'abord merci pour quelque chose n'ayant rien à voir avec toi:
Après le (trop) bref cameo de Doug Walker à la fin d'une video du JdC, je désesperais de revoir cela. Je voulais pas faire mon pleureur sur le site de JdG en hurlant mon désir de voir les deux
interagir et j'avais fait contre mauvaise fortune bon coeur.
Je suis heureux de savoir que mon rêve deviendra dans quelques mois réalité (sans spoiler).
Avec la 12eme maison, cette nouvelle fait plaisir en cette fin d'année.

Quasi-smicard sur Paris, j'ai hésité à claquer mes économies pour voir mes idoles : Doug, JdG, Noob, Le visiteur du futur et le gars qui fait un truc pas trop mal avec les chevaliers du zodiaque.
;)
Mais au final, j'ai écouté la voix de la raison plutôt que la voix du dumbfan.

Pas grave, le jour où je serais devenu ultra-multi-millionnaire, je vous inviterais tous au Flunch. :)

Bonne continuation, et bon courage pour la suite.

Fanny 12/12/2012 02:09

Salut State!
J'ai été vraiment très heureuse de pouvoir te rencontrer, malheureusement étant aussi anxieuse que toi je n'ai pas vraiment su quoi dire un fois arrivée au stand...>.< mais tant pis, j'ai mon
tome 13 dédicacé c'est déjà ça.
C'est pas évident non plus de commencer une conversation comme ça avec dix personnes derrière toi et puis l'angoisse de dire un truc débile...Ah comme je comprend ton angoisse avant cette
convention ! (Je viens de relire 56 fois ce petit message pour voir si j'ai pas dis trop de connerie c'est pour dire)
En espérant te revoir un jour peut être sur une autre convention avec une meilleure météo !

StateAlchemist 13/12/2012 09:47



Arf, je te dirais bien "oh, mais il ne fallait pas être angoissé face à moi", mais j'aurai eu la même réaction à ta place, si j'avais du rencontrer les autres invités à leur stand, sans les
connaître en coulisses 



Mathilda 11/12/2012 20:53

Bonsoir, StateAlchemist !

Tout d'abord, un grand merci pour vous être déplacé jusqu'à Toulouse. Je dois avouer avoir bondi de joie lorsque j'ai appris la nouvelle, il y a quelques mois... Mais bref, passons.

C'est effectivement dommage qu'il ait fait aussi froid ce week-end-là... Mais bon, comme ça, on appréciait d'autant plus la chaleur à l'intérieur ^^" Et puis, ça vous donnera une bonne excuse pour
revenir sur la ville... *non, je plaisante*

Ah ! Concernant votre cahier de notes, je tenais à m'excuser, étant une des responsables de sa 'mort'. J'avais bien un cahier sur moi, mais j'ai à peine eu le temps de dire 'Cosmos' que vous aviez
déjà arraché l'une de vos pages. Si j'avais su qu'il s'agissait de votre carnet de notes... *Paix à ton âme, brave cahier !*

Mais, je voulais surtout vous remercier du fond du coeur pour votre travail. Vu le nombre de fans que vous avez du rencontrer durant le TGS, je doute que vous vous en souveniez, mais c'est vraiment
grâce à vous si j'ai commencé à aimer CDZ (notamment ce cher Camus du Verseau... *w*) Et votre petite série a grandement égayé mon année de prépa, l'an dernier -et continue cette année !
C'est vrai que vos vidéos ne sortent pas aussi souvent qu'on le souhaiterait... Mais, cela ne fait que renforcer le plaisir que nous avons à les découvrir, surtout avec tout ce travail de recherche
des dialogues que vous nous offrez. Surtout que vous l'effectuez sur votre temps libre. Ah, tiens, d'ailleurs, c'est grâce à vous si, désormais, mes amies et moi retenons la capitale de la Colombie
(entre autres XD)

C'est vrai que c'est dommage que vous soyez aussi paniqué à l'idée d'apparaître au grand jour... Mais, justement, peut-être que si vous ne le faites pas très souvent, cela ne sera que plus plaisant
autant pour vous que pour vos fans. Un peu comme avec vos vidéos, quoi ^^ Il vaut mieux que vous agissiez en accord avec vous-même plutôt que de vous forcer (enfin bon, cela ne reste que mon
opinion personnelle)

Pour finir, je ne dirai que deux choses :

Merci encore pour tous ces moments de plaisir que vous nous faites vivre avec vos vidéos.
Et... Longue vie à StateAlchemist !


PS : Ah ! Je sais ce que j'avais oublié de vous demander au TGS... Quel est, justement, votre signe du zodiaque ? Mais bon, ceci n'est pas un interrogatoire, vous n'êtes pas obligé de répondre XD

StateAlchemist 11/12/2012 21:05



Je suis Cancer ^^


Et concernant le pauvre cahier "bah, pas grave". Pour tout dire, je m'attendais à distribuer des feuilles.


Mais je ne pensais pas que ça serait la quasi-intégralité (presque 96 pages, quand même) !



skeol 11/12/2012 18:40

Bravo State !!
Tu as de la chance d'avoir pu vivre ça, je suis sûre que tu en gardera que des bons souvenirs plus tard.Je trouve que tu te sous-estime trop, t'as vraiment du talent et faire rire est ce qu'il y a
de plus difficile, la preuve tu me fais rire et peu de "pro" y parviennent(B.H.L,le P.S,les mass médias,Mickey...) et pourtant Dieu sait que j'ai essayé.
Alors pleins de bonnes choses pour toi (amour,argent,humour,bonheur,guerre entre les bisounours et les télétubbies) et comme disent les chébran "tu roxxe la banane" (si,si)

thomas 10/12/2012 18:05

ça a été un réel plaisir de pouvoir discuter avec toi, je suis un des jumeaux ayant discuté avec toi dimanche après midi. je sais pas si ça te dis quelque chose mais en gros je suis venu te parler
et un peu après, c'est mon frere qui es venu. merci encore pour la dédicace et pour la discussion ;)

StateAlchemist 10/12/2012 21:43



Arf, je n'ai pas remarqué de jumeaux : à mon avis, j'ai dû croire que c'étit la même personne qui revenait deux fois ^^



Hauser Jean 10/12/2012 02:41

Hey bonjour ici la nounou de state qui est en admiration devant son maître et de l'éloge qu'il lui a fait o/.

Merci encore pour ta visite elle a été ,pour moi grand fan, mais aussi pour tous un énorme plaisir.

J’espère de tout coeur que tu continuera a au moins écrire des séries abrégées tu es un génie pour ça.

Ps: Je serrai honoré de pouvoir participer et surtout t'aider dans t'es projets avenir. ( Je travail sur tout se qui est audiovisuel et graphisme, je te met en liens ma chaine Youtube =)
MERCIIIIIIIIIIIIIIII POUR TOUTTTT

StateAlchemist 10/12/2012 21:47



DE RIIIIIIIIEN C'EST MOI QUI DIT "MERCIIIIIIII" 



Allmagience 10/12/2012 00:54

Ouah, quelles journées épiques. Ca doit faire du bien de rentrer chez soit. C 'est balot tout de même que ce soit à Toulouse, depuis la Picardie ça me coûtait trop cher pour descendre. Mais j'ai pu
tout de même voir à quoi tu ressemblais grâce à Fanta et sa vidéo "je me gèle les couilles avec quelqu'un de connu". J'espère pouvoir un jour te voir en IRL (comme disent les jeunes) et avoir le
temps de te montrer comment j'imite les voix que tu créés. Haha, c'est un tit passe temps après avoir vu tes vidéos. Puis promis si tu fais une autre convention à laquelle je peux venir, j'amène du
papier (puis je fais un dessin, jsuis bon la dedans). Bref très content de lire ton récit, heureux de voir que tu trouves ça positif, malgré l'anxiété chronique dont tu sembles souffrir à la veille
des départs. Et j'espère que Benzaie a été super avec toi. De ce que j'ai entendu dans une de ses vidéos il adore ce que tu fais, et ne comprenait pas pourquoi tu n'avais pas plus de vues. Et c'est
vrai, à l'époque je pensais que tu faisais un millions de vues facile, va falloir que j'incite mes potes à voir plus souvent tes vidéos. Je te souhaite bonne continuation dans le taf, que ce soit
le travail sur cdza, ou dans ta vie de tout les jours. Et à bientôt pour de nouvelles news. Merci encore.

Decidendo 09/12/2012 23:32

Salut State, tout d'abord, bravo pour la 12ème maison qui est vraiment archi travaillée dans les montages et les dialogues jusque dans la moindre petite phrase.

Ensuite, merci pour cet article qui lève le voile sur l'envers du décors et qui nous montre que ceux que l'on voit et qu'on adore sur le web sont finalement une grosse bande de potes même s'ils ne
s'étaient jamais vus avant mais aussi et surtout des gens formidables qui ne cherchent pas à avoir le melon ou a se faire du fric comme certains voudraient le croire et vivent et font vivre leur
passion à fond.

Encore merci pour ta contribution à cette communauté et bonne continuation !


PS: en parlant de continuation, à quand MLP abridged? ;-)

StateAlchemist 10/12/2012 21:45



MLP est trop centré sur l'humour, et à post-synchroniser, ça serait l'enfer 



BOBO 09/12/2012 22:17

J'ai été ravis de vous rencontrer à ce salon,(je regrette juste de ne pas avoir été trop bavard :p)
Je suis vraiment touché que mon cadeau vous ai plus (le dessin de la nurse) et sincèrement je souhaite pouvoir vous rencontrer à nouveau même en dehors d'un salon, (c'est toujours plaisant de
rencontrer des gens de sa génération ^^) bon courage pour les prochaines séries abrégées et prenez votre temps pour ne pas gâcher la qualité de votre travail ;)

Naria 09/12/2012 21:06

Merci pour l'autographe, mon amie Aurore était ravie (non en fait, elle en a pleuré et m'a demandé en mariage, son copain n'était pas content) Ca été un réel plaisir de voir que Stateb Alchemist
"est aussi sympa qu'il en a l'air !"

StateAlchemist 09/12/2012 21:10



De rien, tu la salueras de ma part (et son copain aussi, pour éviter tout malentendu) ^^



Ajax fete des fleurs 09/12/2012 19:39

Salutation!

Je vous écris ces quelques mots, pour vous remercier à la fois de ce compte rendu, mais aussi de manière plus générale, pour l'ensemble, de qu'il convient bien d'appeler désormais, votre
"œuvre".

Merci de me donner bien du plaisir et beaucoup de bonheur, et ce depuis quelques années.

Par ailleurs je tenais à dire que, de ce que t'entraperçois, je trouve votre personnalité extrêmement touchante.

J'apprécie énormément la modestie ainsi que le désintérêt qui transparait au travers de vos "états d’âme".
Si "timide", "nerveux", "angoissé" sont les qualificatifs que vous employez pour vous qualifier (parce quand plus j'ai l'impression que vous avez tendance a être un peu "dur" avec vous-même)

Je dirai plutôt que vous êtes quelqu'un de très humble.
Ce qui est, humainement, une immense qualité.

Encore merci!

Sinon je tenais à dire, que pour ma part, contrairement à d'autres, je ne suis pas pressé de voir (voir je redoute) le prochain épisode de CDZA.

Car mine de rien, à force d'allusion ou de commentaire, je remarque que vous préparez de plus en plus votre public, à l'idée de votre "sortie" et d'une "fin".
Comprenez que psychologiquement, ça sera dur à accepter pour certains. (certains ne l'accepteront d'ailleurs pas :p)

En tant que fan, je vous pousserai (oui car le fan à une tendance tyrannique) à envisager un "après" sanctuaire, autre que une fin brutale ou la "simple" rédaction de script (ça ressemblerait à du
StateAlchemist, sans être du StateAlchemist...quoi de pire pour un fan!)

Si le fait de continuer une série est trop lourd pour vous (trop de travail, trop de pression de décevoir, le fait de rempiler pour encore 3 ou 4 ans...)
Peut être que des "One shot" une fois par an ou que sais-je, pourrais vous convenir!

Enfin bref, sur ce...(faut bien que je termine mon message)
Je vous souhaite une bonne continuation, et une bonne année! Que brule ton Cosmos!

StateAlchemist 09/12/2012 19:56



C'est vrai que j'ai connu des AS qui se terminent, et que c'est assez déprimant quand on est spectateur.


Je dirais bien que j'ai envie de faire un ou deux trucs après le Pope pour finir en beauté (ou en douceur), mais ça serait rallonger la sauce. De surcroît, vu le temps que ça me prend, ça
ferait comme une "double séparation" : je termine CDZA, et 6 mois plus tard, je renfonce le clou avec une dernière vidéo d'adieu (ou autre chose).


Je verrais après le Pope si je suis inspiré pour lancer un petit truc, mais nous n'en sommes pas encore là 



Tarango 09/12/2012 15:02

Mon petit State, en tant que pro du stress, je vais te filer plusieurs conseils afin de décompresser en public (mieux que le classique "Pète un coup").
Le stresse n'est qu'un sentiment de défence face à une situation inconnu. Pour l'éliminer, le mieux est de dédramatiser la situation actuelle. Pour ce faire, l'arme ultime : l'humour.
Tu le connais bien (on le saura^^), mais uniquement dans ton coin, chez toi (et tu le publie sur le net, mais ça compte pas). Tu dois l'utiliser afin de passer de la phase "situation inconnu" à
"situation familière".
Je vais te donner quelques exemples, mais c'est à toi de trouver tes "trucs":

-si un type t'impressionne par sa carrure, imagine-le en train de penser dans sa tête avec une voix rigolote (mise sur une voix aigu ou de personnage de dessin animé).

-si tu est face à des foules, rappelles-toi un truc : s'ils sont là, c'est qu'ils sont venu de loin et qu'ils t'aiment. Imagine les donc rapidement au cas par cas leurs mésaventures (vise toujours
le comique) pour FINALEMENT te voir (ex: traverser la France à pied chantonnant "Un kilomètre à pied ♫" pour arriver à "300 879 kilomètre" les jambes en sang tout en rampant)

-dans le même contexte, imagine les en fans hystériques, du style "PATRIIIIIIIIICK" (pour les nanas, en arrachant leurs soutifs)

-si t'est seul, ferme les yeux, bouche tes oreilles (très important) et imagine ta situation actuel mais en version plus délirante (ex: vise le Tex Avery)

-si tu est trop stréssé pour imaginer un truc, transpose des séquences de films/jeux vidéos/BD/autres dans la situation actuel (exemple préféré tiré des Guignols de l'info: "Je passe à la télé, je
passe à la télé, je passe à la télé... Merde, je bande.)

Voilà, j'éspère que mon expérience en stressologie aura pu t'être d'une quelconque utilité!
See'Ya!

Cryter Tarango

PS: Ultime conseil: si tu n'a aucune idée devant une foule, représente-les en truc marrant (poulet roti, gode, Cartman, ou un truc différent pour chacun, à toi de voir). Sinon... ben pète un coup,
j'ai pas d'autre idée... |-(

Caurisa 09/12/2012 14:52

Franchement, cette new était très agréable à lire, vraiment! J'avais l'impression d'être sur place! Ça doit être grâce à la forme (genre journal) que tu as utilisé. Bonne trouvaille^^
Si seulement j'avais pu y aller... parfois, les commentaires écrits ne suffisent pas à transmettre toute la gratitude du spectateur. Tu as dû t'en rendre compte en voyant toute cette foule pour
toi, tous ces gens riant à tes plaisanteries.
Et j'espère que tu as quand même pu en profiter malgré la timidité, je pense que ça ira de mieux en mieux au fil des conventions ;)
Bonne continuation!

AkeU 09/12/2012 07:24

Super le compte rendu ! :) Dommage, c'était trop loin pour moi... Sinon, je serais bien venue avec mon frère qui arrive très bien à imiter les voix que tu fais ! :0

scorpius 09/12/2012 02:01

salut comment tu vas mon cher statealchemist? j'ai lu ton article et j'ai été choqué par la fin..tu va faire une nouvel série abrégeé??? o_o tu n'as meme pas finis saint seiya...et je voudrais ton
avie sur des video que je connais depuis fiou trés longtemps ! sa pourré te donner des ideé...c'est équivalan au vidéo abrégeé niveau humour et ya saint seiya dbz et plein d'autre chose qui on été
remixé par c mec ^^ (je suis sur a 50% que tu me répondra jamais mais bon je teste lol sur ce a plus

StateAlchemist 09/12/2012 09:25



1) je parle d'un script, donc quelque chose qui se fait rapidement, et que j'ai d'ailleurs déjà fait avant (soit en réalisant moi-même, soit en laissant les textes à disposition de tous, que ce
sera ici)


2) y'a pas de lien pour tes vidéos 



seanfoo 08/12/2012 17:38

Très bon compte rendu,on avait l'impression d'y être invité a ce TGS.ca fait un pas mal de temps que je suis tes "oeuvres" et je suis vraiment content pour toi de pouvoir vivre ces rencontres.(jdg,
lvdf etc... vous autres vous formez une petite famille "web" vraiment sympa)En tout cas bonne continuation a vous, qui savez tout, même la capitale de la Colombie!

KidBoya 08/12/2012 15:46

Cela fait énormément plaisir de voir des gens tellement simples qu'ils ont peur de devenir extra ordinaire, même si ils n'y a vraiment pas de quoi, car les vidéos sont vraiment de bonnes qualité,
je suis sur qu'au début jdg ou Bob Lennon avait autant peur, il faut passer le pas, après le travail que vous faites est déjà énorme, et perso je n'en demande pas plus, car dans ces vidéos vous
êtes avant tout une voix.

PS: je vouvoie car je respecte vraiment ce que vous faites
PS*: J'écoute souvent les grosses têtes sur Rtl, un jour, Philippe Bouvard raconté qu'en allant cherché du pain, une femme qui faisait la queue, ne l'ayant jamais vu, l'avez reconnu rien qu'en
entendant sa voix, comme quoi vous n'êtes pas tout à fait à l'abris

StateAlchemist 08/12/2012 18:45



Et bien, déjà que j'hésite à retourner dans une boutique de mangas lilloise que je connais car j'ai cru reconnaître le proprio à l'expo de LLL, si en plus je ne peux même plus acheter mon
pain...!



Daigoro 08/12/2012 14:46

Super résumé, c'est sympa de voir à quoi ça ressemble de l'interieur. J'aurais vraiment voulu venir faire dédicacer mon Death Note (que je fais dédicacer à chaque personnalité sur les conventions)
malheureusement pour moi par manque d'argent j'ai pas pu me rendre jusqu'à Toulouse.

Je prie donc le dieu des conventions qu'il te fasse revenir dans le sud ^^
En tout cas bonne continuation à toi et puis au passage l'épisode 12 est énorme.

StateAlchemist 08/12/2012 18:43



Arf, j'ai justement pensé à toi, me demandant si tu viendrais : je savais que tu étais du Sud, mais pas de quel côté 



Hycorb 08/12/2012 14:39

Merci State pour tout ce que tu fais ! C'est avec un grand plaisir que j'ai savouré la lecture de tes comptes-rendus ainsi que le visionnage de l'épisode 12, il ne faut pas l'oublier.^^

Je pense que participer à ce genre d’évènements est le meilleur remède à ton anxiété et puis je suis sure qui d'ici quelques semaines tu auras oublié tout le stress que ça t'a procuré pour n'en
garder que de merveilleux souvenirs. :)

Je comprend aussi parfaitement les raisons qui te pousses à garder ton anonymat et je le respecte(même si on doit être nombreux à vouloir te connaitre un peu plus)ça ne m’empêchera pas d’apprécier
ton travail. :p

Bon sinon tu en as de la chance tu as eu pas mal de cadeaux. :p

J'ai aussi une question : les quelques fois où tu as pu parler avec Eric Legrand est-ce que vous avez discuté de ton travail ? qu'est-ce qu'il en pense ? Des petits détails et anecdotes à partager
?^^

StateAlchemist 08/12/2012 18:42



Mouais, je ne sais pas trop, et je n'ai pas envie de surbooker tout mes week-ends pour vérifier ta théorie ^^



BreizhonegDefender 08/12/2012 11:47

Très bon article, bien plus long et complet que ce à quoi on a droit la plupart du temps ! Merci bien pour cette longue présentation, très instructive.
Concernant ton "angoisse" d’apparaître en public, je ne peux que te conseiller des salons plus petits, et donc avec moins de visiteurs, type le Stunfest de Rennes (oui je fait de la pub pour le
seul salon où je peux aller, et alors ?). Le JdG et les autres membres du Nesblog y sont allés cette année et ils ont même pu tourner plein de trucs. Par contre, je sais pas si ils prennent en
charge le déplacement...
Bonne continuation

StateAlchemist 08/12/2012 18:46



Si je ne me trompe pas, c'est un festival tourné vers le jeux de bastons, donc assez éloigné de ce que je fais